Berliner TageBlatt - A Wuhan, des fleurs pour le Nouvel an et pour les morts du Covid

Börse
Goldpreis -0.09% 1943.9 $
Euro STOXX 50 0.1% 4178.01
SDAX 0.52% 13303.15
DAX 0.11% 15150.03
MDAX 0.98% 29075.86
TecDAX -0.01% 3203.45
EUR/USD -0.22% 1.0868 $
A Wuhan, des fleurs pour le Nouvel an et pour les morts du Covid
A Wuhan, des fleurs pour le Nouvel an et pour les morts du Covid / Foto: © AFP

A Wuhan, des fleurs pour le Nouvel an et pour les morts du Covid

Lanternes rouges et chrysanthèmes: à Wuhan (centre) les habitants se pressent samedi au marché aux fleurs pour préparer le réveillon du Nouvel an lunaire, trois ans après l'arrivée d'un virus qui a provoqué une pandémie mondiale et plongé la Chine dans de durs confinements.

Textgröße:

Ils achètent des bouquets colorés pour fêter l'arrivée de l'Année du Lapin, mais aussi commémorer les proches victimes de la dernière vague en date de Covid-19 dans le pays.

"Des amis et de la famille sont partis cette année" à cause du Covid, explique M. Zhang, 54 ans, les bras chargés de chrysanthèmes. Dans la région, "notre coutume est de rendre visite aux familles de défunts avec de l'encens et des fleurs, après minuit le soir du réveillon".

Acheter des chrysanthèmes le jour du réveillon n'est pas inhabituel à Wuhan.

Mais cette année prend un relief particulier: depuis la levée en décembre dernier des restrictions sanitaires, la Chine fait face à une explosion de malades du Covid, avec au moins 60.000 décès officiellement liés à la maladie. Un bilan sans doute sous-évalué car il ne tient pas compte des décès survenus en dehors du système hospitalier. De nombreux hôpitaux et crématoriums apparaissent débordés.

La métropole des bords du Yangtsé et ses 11 millions d'habitants avait rapporté fin 2019 les premiers cas mondiaux de ce qui était alors un mystérieux virus tueur. Elle s'était vu privée de réveillon, avec un strict confinement le 23 janvier 2020, à deux jours de l'entrée dans l'année du Buffle. Il avait duré 76 jours.

Samedi matin, les choses semblent revenues à la normale. La ville se prépare à célébrer dûment le Nouvel an, principale occasion pour se retrouver en famille.

- "I love Wuhan" -

Des lanternes multicolores et fanions décorent l'artère commerçante Jianghan. "I love Wuhan" (J'aime Wuhan), proclame crânement, avec un coeur, une banderole.

Un retraité pédale péniblement sur un vélo surchargé de paquets et de nourriture. Serrés sur un scooter, un couple avec un enfant transportent leurs courses.

Beaucoup de clients repartent des allées étroites du marché aux fleurs Dandong, le principal à Wuhan, avec d'imposantes compositions florales.

"Bien sûr que c'est mieux après la réouverture", dit à l'AFP Mme Zhu, casquette noire sur la tête, qui n'a pas souhaité donner son nom complet. "Comme tout le monde a déjà eu le Covid, on peut célébrer dignement le Nouvel an".

Les marchands renouent enfin avec de bonnes ventes. "Au début de l'année, avec le Covid, nous ne vendions rien du tout", observe Mme Liu, la soixantaine. "Maintenant que nous avons rouvert, nous faisons un peu plus d'affaires".

Une autre vendeuse, Mme Tao, parfait une composition florale: "on a beaucoup plus de gens qui achètent des fleurs", dit-elle.

"Comme beaucoup de gens sont morts du Covid ces dernières années, nos chrysanthèmes se vendent très bien", précise d'une voix timide Mme Tao, qui ne souhaite pas donner son nom complet par craintes de représailles.

Elle estime que ses clients sont "plus nombreux que l’an dernier", au point de devoir faire des heures supplémentaires pour le réveillon.

"L'année du confinement, nous n'avons vendu aucune fleur", se souvient-elle. "Nous avons dû toutes les jeter".

M.Furrer--BTB