Berliner TageBlatt - Lait pour bébé: accord entre Abbott et la justice américaine pour redémarrer une usine

Börse
Goldpreis -0.64% 1709.8 $
Euro STOXX 50 -1.72% 3375.46
SDAX -2.12% 10527.57
MDAX -2.17% 22530.96
DAX -1.61% 12273
TecDAX -2.67% 2730.39
EUR/USD -0.37% 0.9759 $
Lait pour bébé: accord entre Abbott et la justice américaine pour redémarrer une usine
Lait pour bébé: accord entre Abbott et la justice américaine pour redémarrer une usine / Foto: © AFP

Lait pour bébé: accord entre Abbott et la justice américaine pour redémarrer une usine

Le groupe américain Abbott a passé un accord avec la justice pour redémarrer sa production de lait pour bébé sur son site du Michigan, afin de résorber la pénurie de ce produit vital pour les nourrissons, ont annoncé le groupe et le ministère américain de la Justice lundi.

Textgröße:

Les Etats-Unis connaissent une situation de pénurie très rare de lait pour bébé qui a plongé des millions de parents dans l'inquiétude.

Initialement causée par des problèmes sur la chaîne d'approvisionnement et un manque de main d’œuvre en raison de la pandémie, la pénurie a été aggravée lorsqu'en février une usine du fabricant Abbott dans le Michigan a fermé, après un rappel de produits soupçonnés d'avoir provoqué la mort de deux bébés.

L'agence américaine du médicament (FDA) a dédouané le lait, mais a trouvé "483 irrégularités" concernant l'usine, avait indiqué Abbott vendredi, soulignant qu'il avait "immédiatement commencé à mettre en œuvre des actions correctives".

Le ministère de la Justice et Abbott ont précisé dans un communiqué séparé que l'accord devait encore être validé par un juge.

Mais le fabricant, l'un des acteurs majeurs du marché de lait pour bébé, escompte rouvrir son usine du Michigan dans les deux semaines. Il a répété qu'il faudrait ensuite "6 à 8 semaines avant que les produits ne soient disponibles dans les rayons".

D'ici là, il va continuer à importer du lait bébé de son usine d'Irlande pour tenter d'atténuer les pénuries aux Etats-Unis.

"Nous savons que des millions de parents et de soignants dépendent de nous et nous sommes profondément désolés que notre rappel volontaire ait aggravé la pénurie de lait maternel à l'échelle nationale", a réagi lundi le groupe.

"Nous travaillerons dur pour regagner la confiance que les mamans, les papas et les soignants placent dans nos poudres depuis plus de 50 ans", a-t-il ajouté.

M.Ouellet--BTB