Berliner TageBlatt - Netflix: 5 millions de foyers en France qui ne payent pas

Börse
Goldpreis 0.56% 1730.5 $
EUR/USD 0.32% 0.9916 $
Euro STOXX 50 -1.07% 3447.72
MDAX -2.25% 22982.7
TecDAX -1.23% 2797.08
DAX -1.22% 12517.18
SDAX -2.21% 10808.25
Netflix: 5 millions de foyers en France qui ne payent pas
Netflix: 5 millions de foyers en France qui ne payent pas / Foto: © AFP

Netflix: 5 millions de foyers en France qui ne payent pas

En plus des 10 millions d'abonnements qu'il compte en France, Netflix estime à 5 millions le nombre de foyers qui regardent ses programmes sans payer grâce au partage d'identifiants, a indiqué vendredi l'un de ses responsables dans l'Hexagone.

Textgröße:

C'est dans l'espoir de récupérer ces foyers qui ne payent pas que la plateforme de vidéos veut proposer une formule d'abonnement moins chère mais avec de la publicité, comme annoncé au niveau mondial en avril.

"On a 10 millions d'abonnés en France" et "on a 5 millions de foyers qui consomment Netflix mais qui ne payent pas" car ils "partagent leurs comptes", a expliqué Damien Bernet, directeur du développement de Netflix France lors du festival de la fiction de La Rochelle.

"On a 5 millions de foyers qui regardent Netflix régulièrement et qui paient zéro, donc on s'est posé la question de savoir comment faire pour les attirer", a-t-il ajouté.

"L'arrivée de la pub ne va rien changer pour la vaste majorité des abonnés parce qu'ils vont rester sur leurs offres", a poursuivi M. Bernet, en rappelant que la plateforme proposait pour l'heure "trois offres payantes entre 8,99 et 17,99 euros".

Dans un contexte d'inflation, "8,99 euros, ce n'est pas accessible pour tous", et l'offre avec publicité sera "une quatrième offre" afin de "chercher de nouveaux abonnés", a-t-il dit.

"C'est une offre complémentaire dans laquelle il y aura de la publicité mais ce n'est pas une offre gratuite, on reste un acteur payant", a-t-il insisté.

En avril, Netflix avait annoncé qu'il avait perdu 200.000 abonnés dans le monde au premier trimestre par rapport à fin 2021, une première depuis plus de dix ans.

Cela l'a conduit à envisager de proposer des abonnements moins chers, avec de la publicité, d'ici un an ou deux, et de durcir son système de partage gratuit des comptes.

Le service compte 220,67 millions d'abonnés payants dans le monde.

E.Schubert--BTB