Berliner TageBlatt - Macron affirme un "soutien indéfectible" à l'Arménie sur fond de guerre en Ukraine

Börse
Euro STOXX 50 0.54% 3942.62
TecDAX 0% 3043.52
DAX 0.74% 14370.72
SDAX 0.28% 12326.4
MDAX 0.54% 25604.18
Goldpreis 0.44% 1809.4 $
EUR/USD -0.14% 1.0545 $
Macron affirme un
Macron affirme un "soutien indéfectible" à l'Arménie sur fond de guerre en Ukraine / Foto: © AFP

Macron affirme un "soutien indéfectible" à l'Arménie sur fond de guerre en Ukraine

Emmanuel Macron a affirmé mercredi le "soutien indéfectible" de la France à l'Arménie alors que "la guerre déclenchée par la Russie en Ukraine déstabilise l'environnement" régional de ce pays encore fragilisé par le conflit avec l'Azerbaïdjan fin 2020.

Textgröße:

"La guerre qui est revenue en Europe ne doit pas nous faire oublier les autres guerres et les autres lieux de déstabilisation" dans l'est du continent, a déclaré le président français en clôturant une réunion "Ambitions France Arménie" avec le Premier ministre arménien Nikol Pachinian à Paris.

"Il y a des plans résolus de changer les équilibres profonds dans l'est de l'Europe et au Caucase. Il nous faut les contrecarrer", a-t-il ajouté en soulignant que "l'élargissement de l'UE ne peut pas être regardé au cas par cas", alors que Bruxelles a lancé lundi la procédure pour l'examen des demandes d'adhésion de l'Ukraine, de la Géorgie et de la Moldavie. "La question de l'Ukraine ne peut être séparée de celles de tous les partenaires" de la région et des Balkans, a précisé Emmanuel Macron.

La France, qui a servi de médiatrice avec l'Allemagne, va continuer à travailler "pour la libération des prisonniers arméniens", sur "la délimitation de la frontière" et sur la question du Nagorny-Karabakh, a-t-il précisé. L'Arménie a été contrainte de céder plusieurs régions azerbaïdjanaises qu'elle contrôlait autour de cette région séparatiste.

Nikol Pachinian a de son côté affirmé qu'un an après la guerre, son pays avait "un besoin vital d'attirer de nouveaux investissements" pour renforcer son économie. Quelque 200 projets de coopération franco-arméniens ont été répertoriés à la réunion, notamment dans la santé, les technologies, la culture ou l'éducation.

La situation de l'Arménie, très majoritairement chrétienne, s'est invitée dans la campagne présidentielle en France : Valérie Pécresse (LR) et Eric Zemmour (Reconquête!) se sont rendus à Erevan, tous deux pour afficher leur soutien aux chrétiens d'Orient.

La communauté d'origine arménienne a un poids électoral notable en France puisqu'elle compte environ 600.000 membres, dont 400.000 nés dans l'Hexagone, selon les associations arméniennes.

L.Janezki--BTB