Berliner TageBlatt - Six candidats à la présidentielle au grand oral sur le climat

Börse
MDAX -0.35% 25537.68
Euro STOXX 50 0.03% 3940.26
SDAX -0.45% 12270.07
DAX 0.11% 14358.81
TecDAX -0.11% 3044.81
Goldpreis 0.2% 1786 $
EUR/USD 0.1% 1.048 $
Six candidats à la présidentielle au grand oral sur le climat
Six candidats à la présidentielle au grand oral sur le climat / Foto: © AFP

Six candidats à la présidentielle au grand oral sur le climat

Réchauffement climatique, mais aussi choix énergétiques: six candidats à la présidentielle participent dimanche à un grand oral sur le climat organisé par des ONG et un streamer politique sur la chaîne Twitch en ligne, ont confirmé les organisateurs.

Textgröße:

Les candidats ne débattront pas ensemble, malgré le titre de l'événement "Le débat du siècle", mais seront interrogés à tour de rôle. L'émission devrait démarrer vers 16H00 avec le candidat écologiste Yannick Jadot, suivi de la candidate LR Valérie Pécresse à 16H50, de Philippe Poutou (NPA) à 17H25, Anne Hidalgo (PS) à 18H00, Fabien Roussel (PCF) à 18H35, et Jean-Luc Mélenchon (LFI) à 19H10, a indiqué à l'AFP une représentante d'Oxfam, l'une des quatre associations qui soutiennent l'organisation de l'événement, avec la Fondation pour la nature et l'homme, Notre affaire à tous et Greenpeace France.

Les organisateurs espéraient aussi une réponse de l'état-major d'Emmanuel Macron, à qui le créneau de 19H45 est réservé "s'il confirme" sa participation, ont-ils indiqué à l'AFP.

Les prestations des candidats seront visibles à l'adresse .

Largement absent de la campagne jusqu'à présent, le thème de l'urgence climatique a été porté samedi par plusieurs dizaines de milliers de manifestants dans de nombreuses villes de France, réclamant qu'il soit mieux pris en compte par les prétendants à l'Elysée.

L'invasion de l'Ukraine par la Russie n'a fait que renforcer l'urgence du débat climatique et énergétique, l'Europe étant très dépendante du gaz et du pétrole russes.

"Le régime criminel de Vladimir Poutine se finance aussi par cette dépendance aux énergies fossiles. Sortir des énergies fossiles est nécessaire pour le climat et pour un monde plus stable", a souligné samedi Lorette Philippot, des Amis de la Terre France.

A un mois du premier tour, alors que le prix de l'essence s'envole à la pompe, ce débat s'inscrit également dans celui de la protection du pouvoir d'achat des Français.

Dernière mesure en date, le Premier ministre Jean Castex a annoncé samedi une remise à la pompe de 15 centimes par litre de carburant, à partir du 1er avril, et pour quatre mois.

Vendredi, le candidat écologiste Yannick Jadot a pour sa part demandé le retrait de TotalEnergies de Russie qu'il juge "complice" de "crimes de guerre" depuis l'invasion de l'Ukraine. Sur France 2, il a demandé samedi "qu'on arrête d'importer du gaz et du pétrole russe".

Propositions auxquelles le candidat LFI Jean Luc Mélenchon s'oppose radicalement: "Que Total se retire de la Russie, je ne suis pas d'accord", a-t-il déclaré dimanche dans une interview au Journal du Dimanche. "Le boycott du gaz et du pétrole est absurde", estime-t-il.

W.Lapointe--BTB