Berliner TageBlatt - Les Premiers ministres de la Ve République en dix records

Börse
Euro STOXX 50 -2.35% 3348.6
TecDAX -1.75% 2656.28
SDAX -3.83% 10507.96
MDAX -3.22% 22541.58
DAX -2.01% 12284.19
Goldpreis -1.78% 1651.7 $
EUR/USD -1.5% 0.9693 $
Les Premiers ministres de la Ve République en dix records
Les Premiers ministres de la Ve République en dix records / Foto: © AFP

Les Premiers ministres de la Ve République en dix records

Le pionnier, le recordman de longévité, la première femme, le plus jeune, les futurs présidents... Panorama des 23 prédécesseurs d'Elisabeth Borne au poste de Premier ministre, en dix records.

Textgröße:

- Debré, le premier des Premiers -

Michel Debré devient le 8 janvier 1959 le premier des Premiers ministres de la Ve République. Une république naissante dont personne ne connaît mieux les arcanes, puisqu'il vient d'en rédiger la Constitution.

M. Debré inaugure la fonction de Premier ministre, dénomination qui n'existait pas officiellement sous les précédents régimes.

- Pompidou, le record de longévité -

Georges Pompidou, qui a succédé à Michel Debré en 1962, détient le record de longévité à Matignon. Il y est resté six ans, deux mois et 26 jours.

- Cazeneuve, le plus bref -

Bernard Cazeneuve, dernier Premier ministre de François Hollande (2016-2017), n'est quant à lui resté que cinq mois et quatre jours, soit le séjour le plus court à Matignon.

- Cresson, la première femme -

Edith Cresson, première femme à occuper le poste (1991-1992), n'a dirigé le gouvernement que 10 mois et 18 jours, sous le deuxième septennat de François Mitterrand.

Trente ans après, Elisabeth Borne, nommée Première ministre par Emmanuel Macron, est seulement la deuxième femme à la tête du gouvernement.

- Chirac, le premier énarque... -

Nommé en 1974 par Valéry Giscard-d'Estaing, lui-même premier énarque à l'Elysée, Jacques Chirac est le premier locataire de Matignon à avoir fait ses classes à l'Ecole nationale d'administration. Les précédents Premiers ministres étaient nés trop tôt pour avoir pu fréquenter l'ENA, créée en 1945.

Après M. Chirac, Matignon a accueilli huit énarques: Laurent Fabius, Michel Rocard, Edouard Balladur, Alain Juppé, Lionel Jospin, Dominique de Villepin, Edouard Philippe et Jean Castex.

- ... le premier en période de cohabitation... -

Jacques Chirac, qui démissionne avec fracas à l'été 1976, redevient Premier ministre dix ans plus tard, en 1986, nommé par le socialiste François Mitterrand après une victoire de la droite aux législatives. Il est ainsi le premier Premier ministre de cohabitation. Suivront Edouard Balladur en 1993, toujours sous François Mitterrand, et Lionel Jospin en 1997, sous la présidence de Jacques Chirac.

- ... et le seul à l'avoir été deux fois -

Ces deux passages à Matignon sont un cas unique sous la Ve République.

- Un tremplin pour Pompidou et Chirac -

Parmi les Premiers ministres de la Ve République, seuls Georges Pompidou et Jacques Chirac ont ensuite accédé à l'Elysée.

M. Pompidou a été élu président en 1969, moins d'un an après son départ de Matignon. M. Chirac, quant à lui, a dû patienter sept ans entre son deuxième départ de Matignon en 1988 et son élection en 1995.

Ils sont pourtant nombreux à avoir tenté leur chance : François Fillon, Lionel Jospin, Edouard Balladur, Raymond Barre, Michel Debré et Jacques Chaban-Delmas ont été des candidats malheureux à l'élection présidentielle.

D'autres, comme Alain Juppé, Laurent Fabius ou Manuel Valls, ont été éliminés au stade des primaires de leur parti.

- Fabius, le plus jeune -

Laurent Fabius, nommé en 1984 par François Mitterrand à l'âge de 37 ans, est le plus jeune Premier ministre de la Ve République. Matignon n'a pas connu d'autre locataire de moins de 40 ans.

- Bérégovoy, le plus âgé -

François Mitterrand a réalisé le grand écart en nommant également le plus vieux Premier ministre de la Ve République : Pierre Bérégovoy. Il a quitté Matignon à 67 ans en 1993.

C.Meier--BTB