Berliner TageBlatt - Tirreno-Adriatico: Pogacar grand favori face à Evenepoel

Börse
Goldpreis 0.44% 1809.4 $
Euro STOXX 50 0.54% 3942.62
DAX 0.74% 14370.72
SDAX 0.28% 12326.4
MDAX 0.54% 25604.18
TecDAX 0% 3043.52
EUR/USD -0.14% 1.0545 $
Tirreno-Adriatico: Pogacar grand favori face à Evenepoel
Tirreno-Adriatico: Pogacar grand favori face à Evenepoel / Foto: © AFP

Tirreno-Adriatico: Pogacar grand favori face à Evenepoel

Le double vainqueur du Tour de France Tadej Pogacar sera l'homme à battre à partir de lundi sur les routes italiennes de Tirreno-Adriatico face au Belge Remco Evenepoel et un peloton encore sonné par son coup de force des Strade Bianche.

Textgröße:

Irrésistible sur les chemins de gravier de la course toscane, Pogacar postule à un deuxième succès dans la "course des deux mers", un an après ses débuts victorieux. Avec les meilleures chances de l'obtenir dans une épreuve qui relie sur sept jours la mer Thyrrénienne à l'Adriatique et commence par un contre-la-montre individuel à Lido di Camaiore, le seul au programme.

Evenepoel, qui excelle jusqu'à présent dans les courses d'une semaine, affronte pour la première fois le Slovène dans ce cadre. Le match promet d'entrée, dans le chrono de 13,9 kilomètres que le Belge aborde avec l'avantage de la fraîcheur par rapport à Pogacar et aux autres concurrents des éprouvantes Strade Bianche. Notamment le champion du monde Julian Alaphilippe, qui s'est plaint du dos samedi soir après sa chute spectaculaire.

Le jeune Belge (22 ans), qui fait équipe avec Alaphilippe, s'est montré impressionnant dans le récent contre-la-montre du Tour d'Algarve au Portugal. Pour lui, l'enjeu est d'endosser le maillot de leader dès ses débuts dans Tirreno-Adriatico, le pendant italien de Paris-Nice au calendrier WorldTour.

La course a renoncé cette année aux arrivées au sommet. Mais la double ascension du Mont Carpegna (6 km à 9,9% de moyenne avec un passage à 15%) s'annonce décisive pour le classement général, lors de la 6e et avant-dernière étape, dans un lieu qui vit une victoire mémorable d'Eddy Merckx lors du Tour d'Italie 1973.

Pour les grimpeurs, c'est le rendez-vous principal de la semaine. Principalement pour le champion olympique, l'Equatorien Richard Carapaz, à la tête d'une équipe qui mise aussi sur l'Italien Filippo Ganna dans le contre-la-montre d'ouverture, mais aussi le Clombien Miguel Angel Lopez et l'Espagnol Enric Mas.

Trois étapes (2e, 3e et 7e) sont destinées aux sprinteurs, une catégorie dans laquelle émargent l'Australien Caleb Ewan et le Britannique Mark Cavendish.

Dans le camp français, les chances ont diminué en raison de la blessure d'Alaphilippe et des ennuis de santé de Romain Bardet, forfait samedi pour les Strade Bianche. En revanche, Thibaut Pinot est présent tout comme Warren Barguil, venu en néophyte, et les sprinteurs Arnaud Démare et Nacer Bouhanni.

"Physiquement, je me sens bien", assure Démare, qui n'a pas encore gagné cette saison. "Il faut maintenant que ça se traduise par des résultats".

Les étapes:

Lundi: 1re étape à Lido di Camaiore, 13,9 km (contre-la-montre individuel)

Mardi: 2e étape Camaiore - Sovicille, 219 km

Mercredi: 3e étape Murlo - Terni, 170 km

Jeudi: 4e étape Cascata delle Marmore - Bellante, 202 km

Vendredi: 5e étape Sefro - Fermo, 155 km

Samed: 6e étape Apecchio - Carpegna, 215 km

Dimanche: 7e étape San Benedetto del Tronto - San Benedetto del Tronto, 159 km

Les équipes:

UAE (Pogacar, Majka, Soler), Quick-Step (Evenepoel, Alaphilippe, Asgreen, Cavendish), BikeExchange (Matthews), AG2R Citroën (Van Avermaet, Cosnefroy, Jungels), Astana (Lopez, Moscon), Bahrain (Bilbao, Landa, D. Caruso), Bora (Kelderman), Groupama-FDJ (Pinot, Démare), Ineos (Carapaz, Ganna, Porte, Viviani), Israël PT (Fuglsang), Jumbo (Vingegaard, Kuss), Lotto (Ewan, Wellens), Cofidis (Consonni), DSM (Bardet), Movistar (Mas), Trek (Ciccone), EF Education (Padun, Uran), Arkea-Samsic (Bouhanni, Barguil), TotalEnergies (Sagan), Intermarché, Alpecin, Bardiani, Drone Hopper, Eolo-Kometa

R.Adler--BTB