Berliner TageBlatt - L1: Nice souffre et se contente d'un point à Montpellier

Börse
Goldpreis 0.09% 1784 $
EUR/USD -0.16% 1.0452 $
Euro STOXX 50 -0.44% 3939.19
SDAX -1.66% 12325.5
MDAX -1.07% 25627.99
DAX -0.73% 14343.19
TecDAX -2.07% 3048.21
L1: Nice souffre et se contente d'un point à Montpellier
L1: Nice souffre et se contente d'un point à Montpellier / Foto: © AFP

L1: Nice souffre et se contente d'un point à Montpellier

Nice, réduit à dix pendant une heure, a longtemps subi à Montpellier mais a fini par obtenir un nul (0-0) qui préserve sa deuxième place de Ligue 1, samedi lors de la 28e journée, en dépit du sursaut des Héraultais.

Textgröße:

Avec l'ancien Montpelliérain Andy Delort, copieusement sifflé par le public de la Mosson qui lui reproche son départ, les Niçois ont ramé à contre-courant après l'exclusion sévère de leur capitaine Dante (35e), qui a provoqué un penalty. Mais Téji Savanier a raté sa panenka et le Gym a défendu avec acharnement sous la pluie, se contentant du point du nul.

A une semaine d'un rendez-vous très attendu au stade Vélodrome, l'équipe de Christophe Galtier (50 pts) pourrait voir revenir à hauteur Marseille (47 pts), en déplacement à Brest dimanche soir (20h45).

Mais si ce nul est un moindre mal pour Nice, il freine la bonne dynamique de l'équipe azuréenne, qualifiée pour la finale de la Coupe de France et victorieuse du Paris SG le week-end dernier en L1 (1-0).

Balayés à Lyon (2-0), il y a un mois, poussifs à Strasbourg (0-0), les Aiglons peinent désormais à l'extérieur où ils avaient étalé jusque-là un savoir-faire impressionnant.

Montpellier, amer après le transfert de Delort cet été, nourrit une petite revanche en contenant une seconde fois Nice, après l'avoir battu le 7 novembre (0-1) à l'Allianz Riviera.

- Des Aiglons aux ailes coupées -

L'équipe d'Olivier Dall'Oglio a coupé les ailes aux Aiglons, mais surtout bien réagi après un long trou d'air. Classée à la 5e place à la trêve hivernale, elle freine sa dégringolade pour se stabiliser à la 11e place.

Mais elle peut nourrir de gros regrets après avoir nettement dominé les Niçois.

Souverain dans l'entrejeu, le MHSC a notamment maîtrisé la première période, mais a singulièrement manqué de réalisme. Ainsi, à la 37e minute, Savanier a raté son penalty, sifflé à la suite de la faute du capitaine Dante.

Ensuite, Montpellier a mis en difficulté la meilleure défense de Ligue 1 par l'intermédiaire du jeune attaquant Elye Wahi, auteur deux frappes au ras du poteau (5e, 9e), et véritable poison.

Et Savanier a trouvé à deux reprises le défenseur central Estève, à la reprise stoppée par Benitez, (14e) et le milieu de terrain Florent Mollet, dont la reprise de la tête à effleuré le poteau.

Montpellier n'a pas eu plus de réussite après la pause. La reprise de l'avant-centre Valère Germain a rebondi sur la base du poteau de Benitez (53e), avant qu'Estève n'échoue également sur le poteau après un gros cafouillage.

Et Nice dans tout ça ? Mis à part une frappe de Delort sur le poteau de Jonas Omlin, l'OGCN a été peu menaçante.

Mario Lemina a placé une tête juste à côté (48e). Et Kasper Dolberg, qui a remplacé Delort sorti sous les sifflets, a ajusté une frappe de peu à côté (77e). Trop court pour arracher une nouvelle victoire, mais cette fois, Nice se contentera du nul.

F.Pavlenko--BTB