Berliner TageBlatt - Ski alpin: Kristoffersen inarrêtable, Odermatt fonce vers le globe

Börse
Euro STOXX 50 0.01% 3962.41
MDAX -0.32% 25971.45
TecDAX -0.29% 3118.19
DAX 0.01% 14541.38
SDAX -0.57% 12511.05
Goldpreis 0.48% 1754 $
EUR/USD -0.07% 1.0405 $
Ski alpin: Kristoffersen inarrêtable, Odermatt fonce vers le globe
Ski alpin: Kristoffersen inarrêtable, Odermatt fonce vers le globe / Foto: © AFP

Ski alpin: Kristoffersen inarrêtable, Odermatt fonce vers le globe

Le Norvégien Henrik Kristoffersen a gagné un deuxième géant en deux jours dimanche à Kranjska Gora (Slovénie) en Coupe du monde, où Marco Odermatt, 3e, a quasiment validé sa victoire au classement général.

Textgröße:

Deuxième samedi, Odermatt a pris la 3e place dimanche à 27/100 de Kristoffersen, l'Autrichien Stefan Brennsteiner prenant la 2e place à 23/100 du vainqueur.

Mathématiquement, le prodige suisse doit attendre la semaine prochaine pour être officiellement sacré: il compte 329 points d'avance sur son dauphin norvégien Aleksander Aamodt Kilde, et il reste quatre courses à disputer lors des finales à Courchevel et Méribel (la victoire vaut 100 points), une descente, un super-G, un géant et un slalom.

Mais Kilde ne devrait pas participer ni au slalom, ni au géant, laissant une marge suffisante au Suisse.

Odermatt peut ainsi déjà déboucher le champagne et savourer à l'avance le premier gros globe de sa carrière à 24 ans, au terme d'une saison incroyable avec pour l'instant 15 podiums dont 7 victoires, en plus du titre olympique du géant.

Le skieur du Nidwald a écrasé la concurrence en géant, il a déjà le petit globe en poche, et a su monter sur les podiums en super-G et en descente avec régularité.

Dimanche, il a par contre une nouvelle fois été battu par Henrik Kristoffersen, le skieur en très grande forme de la fin de l'hiver.

Après les deux slaloms de Garmisch (Allemagne) et les deux géants de la station slovène, "Kristo" (27 ans) a remporté quatre de ses cinq courses depuis le retour des Jeux de Pékin.

"C'est un très bon week-end pour moi, je skie très bien, peu importe le type de tracés dans ces cas là", a-t-il commenté.

Deuxième du classement général en 2016 et 2018, alors principal rival de l'Autrichien Marcel Hirscher, le Norvégien au caractère volcanique a retrouvé son meilleur niveau dans les deux disciplines techniques. Désormais 3e à 505 points, il part de trop loin pour contester le gros globe à Odermatt, mais s'annonce pour la saison prochaine.

Comme la veille, les Français sont restés loin des meilleurs: Alexis Pinturault est 12e à 1 sec 63, Mathieu Faivre 15e à 2 sec 08, Thibaut Favrot 27e à 3 sec 41.

Tous les trois seront engagés à domicile sur le géant des finales la semaine prochaine à Méribel.

E.Schubert--BTB