Berliner TageBlatt - C1: Griezmann, l'heure de vérité à l'Atlético

Börse
Goldpreis 0.02% 1782.7 $
EUR/USD -0.15% 1.0453 $
Euro STOXX 50 -0.44% 3939.19
MDAX -1.07% 25627.99
SDAX -1.66% 12325.5
DAX -0.73% 14343.19
TecDAX -2.07% 3048.21
C1: Griezmann, l'heure de vérité à l'Atlético
C1: Griezmann, l'heure de vérité à l'Atlético / Foto: © AFP

C1: Griezmann, l'heure de vérité à l'Atlético

Enfin sorti du premier long tunnel de blessures de sa carrière, Antoine Griezmann revient peu à peu à son meilleur niveau et Diego Simeone compte sur le Français pour hisser l'Atlético Madrid vers les quarts de Ligue des champions mardi (21h00) contre Manchester United.

Textgröße:

Une chevauchée balle aux pieds, deux défenseurs éliminés et une passe parfaite glissée dans les pieds de Thomas Lemar pour le 3-1: cette action digne du grand Antoine Griezmann, réalisée il y a huit jours contre le Betis Séville, témoigne de la renaissance du champion du monde.

Car depuis son retour à l'Atlético scellé dans les dernières heures du mercato l'été dernier, la saison 2021-2022 de "Grizou" n'a pas été un long fleuve tranquille.

Le 13 décembre, lors du derby de la capitale espagnole perdu 2-0 contre le Real Madrid, Griezmann quitte la pelouse à la mi-temps, victime d'une lésion musculaire aux ischio-jambiers de la jambe droite. Le 30 décembre, il est testé positif au Covid-19.

Revenu début janvier, l'attaquant veut se tester le 6 janvier contre le Rayo Majadahonda en 16e de finale de la Coupe du Roi (5-0). Patatras, c'est la rechute. Vingt minutes après son entrée en jeu et dix après avoir marqué le 4e but des Colchoneros (67e), il doit céder sa place, en pleurs, portant ses mains au visage et escorté par les soigneurs.

- "Ça m'a un peu effrayé" -

Réputé pour sa fiabilité physique, le "Petit Prince", 30 ans, n'avait manqué que quatre matches en plus de 10 ans de carrière avant le début de l'exercice actuel. Rien que cette saison, il en a déjà raté 15.

Mais le match aller contre Manchester United, le 23 février au Wanda-Metropolitano (1-1), a marqué le début du printemps pour Griezmann, aligné 15 minutes en fin de match. Depuis lors, il grappille des minutes match après match, suivant méticuleusement le programme de préparation similaire à un plan de présaison mis en place par Diego Simeone et son encadrement.

"C'est important d'y aller pas à pas, car pour moi c'est primordial de ne pas rechuter encore une fois. On fait les choses bien comme il faut", a confié l'attaquant dans une vidéo diffusée dimanche sur le site du club.

"Le pire, c'était de ne pas pouvoir aider l'équipe. Ne pas pouvoir profiter du foot, du ballon. C'était tout nouveau pour moi. C'était un mélange de tristesse et de peur", avait évoqué le Français en se remémorant sa blessure après le match contre le Celta Vigo, le 26 février. "C'est la première fois que je reste autant de temps sur le carreau. Ca m'a un peu effrayé. Mais bon, je suis là, j'engrange des minutes et de la confiance en mon ischio-jambier".

- Trois mois sans but -

Contre le Betis Séville, le 6 mars, Diego Simeone a été obligé de le lancer plus tôt que prévu après la blessure d'Angel Correa. Et en une heure de jeu, Griezmann a retrouvé son niveau de jeu d'avant sa blessure au Bernabéu.

Les meilleures offensives sont parties de ses pieds en seconde période et c'est lui qui a offert le ballon du 3-1 à Lemar au terme d'une sublime action individuelle.

Comme tous les Rojiblancos, Griezmann n'a pas affiché son meilleur niveau contre Cadix (1-0) vendredi en Liga. "Il a eu beaucoup de mal à entrer dans son match. Si l'Atlético n'a pas le ballon, c'est difficile pour Griezmann de briller. Il n'a cessé de proposer des démarquages, mais n'a été trouvé qu'en de rares occasions. Il a dû davantage penser aux taches défensives qu'au jeu offensif", a résumé le quotidien espagnol Marca.

Lemar victime d'une rechute de sa blessure à la cuisse droite, Angel Correa incertain en raison d'une grosse contusion à un pied et Yannick Carrasco suspendu, Griezmann devra enfiler mardi un costume délaissé depuis plus de trois mois : celui de buteur. Voire de sauveur.

O.Bulka--BTB