Berliner TageBlatt - Hockey sur glace: les Bleus craquent face à l'Allemagne

Börse
DAX 0.94% 12088.65
MDAX 1.55% 22133.13
Goldpreis 0.52% 1677.3 $
Euro STOXX 50 0.88% 3308.11
SDAX 1.48% 10415.52
TecDAX 1.16% 2638.08
EUR/USD -0.34% 0.9786 $
Hockey sur glace: les Bleus craquent face à l'Allemagne
Hockey sur glace: les Bleus craquent face à l'Allemagne / Foto: © AFP

Hockey sur glace: les Bleus craquent face à l'Allemagne

L'équipe de France de hockey sur glace s'est inclinée (3-2) contre l'Allemagne lundi pour son troisième match du Mondial-2022 à Helsinki, en Finlande.

Textgröße:

Les Bleus enregistrent leur deuxième défaite de la compétition, face à la 9e nation mondiale, alors qu'ils étaient parvenus à revenir par deux fois au score.

Un jour après avoir décroché leur première victoire contre le Kazakhstan (2-1), les hommes de Philippe Bozon ont craqué face à la pression instaurée par les médaillés d'argent aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

Les Bleus, actuellement 6es de leur groupe et qui cherchent à se maintenir dans l'Elite, devront aller chercher un succès précieux face à l'Italie mercredi (15h20), pour ainsi s'éloigner de la huitième place, synonyme de relégation.

L'équipe de France a débuté la rencontre de la pire des manières, se trouvant rapidement en infériorité numérique et menée au score dès la deuxième minute de jeu par un but de Daniel Fischbuch.

Mais depuis le début du Mondial, elle a pris l'habitude de revenir dans ses matches.

Et comme face au Kazakhstan, c'est Alexandre Texier qui a égalisé d'un lancer en pleine lucarne, avant que les joueurs de la Mannschaft ne reprennent l'avantage par Alexander Ehl (18e).

Mis en difficulté très rapidement dans le deuxième tiers-temps, les Bleus ont encore trouvé les ressources pour recoller au score grâce à Hugo Gallet (31e).

Mais Leonhard Pfoderl a de nouveau profité d'un temps fort en début de dernier tiers pour dessiner la victoire de l'Allemagne (45e), qui décroche son deuxième succès dans ce Mondial.

Initialement absente du Mondial-2022, la France a bénéficié au même titre que l'Autriche de l'exclusion de la Russie et du Belarus après l'invasion de l'Ukraine.

J.Horn--BTB