Berliner TageBlatt - Top 14: La Rochelle sur sa lancée, l'UBB enfin lancée

Börse
DAX 1% 12096.58
Euro STOXX 50 0.82% 3306.07
SDAX 1.4% 10407.29
MDAX 1.49% 22119.74
TecDAX 1.23% 2639.86
Goldpreis 0.63% 1679.2 $
EUR/USD 0.02% 0.9821 $
Top 14: La Rochelle sur sa lancée, l'UBB enfin lancée
Top 14: La Rochelle sur sa lancée, l'UBB enfin lancée / Foto: © AFP

Top 14: La Rochelle sur sa lancée, l'UBB enfin lancée

La Rochelle a surclassé Perpignan (43-8) samedi sur son terrain pour enchaîner une troisième victoire en trois journées de Top 14, dont l'un des candidats au titre, Bordeaux-Bègles, sous pression, a enfin lancé sa saison face à Castres (33-12).

Textgröße:

. La Rochelle se promène

Le choc des extrêmes entre le champion d'Europe rochelais, deuxième avant le coup d'envoi, et la lanterne rouge perpignanaise n'a pas réservé le moindre suspense.

Le troisième ligne des Bleus Grégory Alldritt a lancé dès la 3e minute le festival offensif des Maritimes, qui ont inscrit au total sept essais, dont deux pour le jeune ouvreur anglais Harry Glinn (21 ans).

Avec ce succès bonifié, qui a vu l'ailier international Teddy Thomas effectuer ses débuts sous ses nouvelles couleurs jaunes et noires, le Stade rochelais s'empare provisoirement des commandes du classement avant le match de Toulouse à Pau en soirée (21h05).

. L'UBB se rassure

La victoire était impérative pour ne pas basculer dans la crise et l'UBB, sérieuse et appliquée à défaut d'être flamboyante, a rempli son contrat aux dépens de Castres (33-12).

Après deux revers face aux deux derniers champions, Toulouse (26-25) et Montpellier (29-19), le club girondin, au pied du mur, s'est rassuré.

"On a ouvert le compteur, pourvu qu'on le laisse tourner", a soufflé au coup de sifflet final son capitaine Mahamadou Diaby, soulagé.

Après deux premières sorties convaincantes, le CO, finaliste du dernier exercice, a payé cher son indiscipline et une surprenante stérilité offensive.

. Le Racing se rachète

Oublié le faux-pas à Bayonne (31-25) du week-end dernier. Le Racing 92 s'est racheté contre Lyon (32-19) dans son Arena, où un hommage a été rendu avant la rencontre à Virimi Vakatawa, récemment contraint de mettre un terme à sa carrière en raison de problèmes cardiaques.

Le club des Hauts-de-Seine a fait la différence en première mi-temps avec trois beaux essais, à l'image de celui du jeune international Max Spring, bien servi par son demi de mêlée Nolann Le Garrec avant que ce dernier ne soit contraint de sortir sur blessure.

Moins en vue après la pause, les Franciliens ont tout de même su contenir le LOU de Xavier Garbajosa, trop indiscipliné pour éviter une deuxième défaite consécutive.

. Montpellier se fait peur

Le champion de France en titre a souffert jusqu'au bout pour se défaire en Corrèze d'une équipe de Brive accrocheuse (31-26), seulement récompensée d'un bonus défensif malgré son baroud d'honneur des dernières secondes.

Il aura fallu au MHR attendre un contre heureux de son deuxième ligne Nicolaas Janse Van Rensburg en fin de match pour prendre un ascendant finalement décisif et se hisser à la troisième place du classement.

Le Stade français aussi s'est fait peur contre Bayonne (26-16). Longtemps brouillon, le club parisien aura dû attendre le dernier quart d'heure pour faire basculer le match en sa faveur.

La 3e journée se refermera dimanche (21h05) par une confrontation entre Toulon et Clermont, un club que connaissent bien les deux entraîneurs du RCT Franck Azéma et Pierre Mignoni.

A.Gasser--BTB