Berliner TageBlatt - Espagne: le Real maîtrise l'Atlético et reprend la tête

Börse
Euro STOXX 50 0.7% 3302
TecDAX 1.06% 2635.37
EUR/USD -0.11% 0.9808 $
Goldpreis 0.65% 1679.6 $
MDAX 1.4% 22101.52
DAX 0.83% 12075.77
SDAX 1.34% 10400.44
Espagne: le Real maîtrise l'Atlético et reprend la tête
Espagne: le Real maîtrise l'Atlético et reprend la tête / Foto: © AFP

Espagne: le Real maîtrise l'Atlético et reprend la tête

Le Real Madrid danse au Metropolitano : les Merengues ont remporté dimanche le derby de la capitale espagnole 2-1 contre l'Atlético Madrid pour la 6e journée de Liga, et reprennent ainsi la tête au classement devant le FC Barcelone, vainqueur d'Elche 3-0 la veille.

Textgröße:

Malgré la titularisation d'Antoine Griezmann, les Colchoneros ont cédé dès la 18e minute sur un but de Rodrygo, à la conclusion d'un une-deux astucieux avec Aurélien Tchouaméni, puis sur une réalisation de Fede Valverde (36e), avant la réduction du score de l'épaule de Mario Hermoso (82e).

En l'absence de Karim Benzema, blessé à la cuisse droite, le jeune ailier de 21 ans, repositionné au poste d'avant-centre, n'a pas hésité à rendre hommage à son compatriote brésilien Vinicius, victime de propos racistes sur les réseaux sociaux et aux abords du stade avant le match, en célébrant son but avec une danse devant le kop des supporters Rojiblancos.

"Vini" a reçu une vague de soutien après ces propos polémiques, avec notamment des messages de Neymar, Gabriel Jesus ou encore de la légende Pelé l'encourageant à continuer de danser.

- Griezmann encore décisif -

"Je vais demander à Vinicius qu’il m'apprennent à danser la samba", a déclaré ironiquement le président de l'Atlético Enrique Cerezo plus tôt dans la journée.

Le Brésilien est d'ailleurs à l'origine du second but de la "Maison blanche", après une chevauchée en solitaire sur le côté gauche : sa frappe en fin de course a été déviée par Jan Oblak sur le poteau, avant que Valverde ne conclue l'action pour marquer pour la troisième rencontre d'affilée.

"Grizou", cantonné à un rôle de remplaçant depuis le début de saison en raison de l'imbroglio entre l'Atlético Madrid et le FC Barcelone autour de l'option d'achat liée à son prêt, a sonné la révolte des Colchoneros en fin de match en délivrant un corner maladroitement détourné par Thibaut Courtois et chanceusement repris par Mario Hermoso.

Malgré le début de saison mitigé de l'Atlético et de son faible temps de jeu, l'international français (108 sélections, 42 sélections) continue de se montrer décisif, avant de rejoindre le rassemblement de l'équipe de France dès la semaine prochaine, pour disputer la Ligue des Nations, à deux mois de la Coupe du monde au Qatar (20 novembre - 18 décembre).

- Répit pour Lopetegui -

Grâce à ce succès sur la pelouse de son voisin madrilène, le Real poursuit son parcours sans faute depuis le début de saison, avec neuf succès de rang toutes compétitions confondues.

Les champions d'Espagne et d'Europe en titre enregistrent par la même occasion leur meilleure entame de championnat depuis la saison 1987-1988.

Plus tôt dans la journée, le Betis Séville (3e) et la Real Sociedad (8e) deux candidats aux places européennes, se sont imposés 2-1 respectivement contre Gérone et l'Espanyol Barcelone.

Le choc des tacticiens entre Unai Emery et Julen Lopetegui n'a pas trouvé de vainqueur : Villarreal et le Séville FC se sont contentés d'un nul 1-1, offrant un brin de répit à l’entraîneur de la formation andalouse, sur la sellette depuis le début de la saison.

J.Bergmann--BTB