Berliner TageBlatt - Masters ATP: Djokovic, gagner pour gagner

Börse
Goldpreis -0.09% 1943.9 $
DAX 0.11% 15150.03
Euro STOXX 50 0.1% 4178.01
SDAX 0.52% 13303.15
MDAX 0.98% 29075.86
TecDAX -0.01% 3203.45
EUR/USD -0.18% 1.0872 $
Masters ATP: Djokovic, gagner pour gagner
Masters ATP: Djokovic, gagner pour gagner / Foto: © AFP

Masters ATP: Djokovic, gagner pour gagner

L'effort était inutile mais Novak Djokovic n'a pas pu s'en empêcher: pourtant assuré de sa qualification pour les demi-finales des Masters à Turin, il est allé au bout de ses forces vendredi dans un match sans enjeu pour battre Daniil Medvedev.

Textgröße:

Le Russe, qui était de son côté éliminé quel que soit le résultat de ce dernier match, en a été le premier étonné.

"Avant le match, je n'étais pas trop motivé. Alors j'ai eu du mal au début. Mais en cours de partie, je me suis rendu compte que lui, il était à 100%. Alors je me suis dit +OK, on va jouer, on va s'amuser+", a commenté le vainqueur de l'édition 2020 et finaliste l'an dernier, qui n'aura pas gagné le moindre match cette année.

Car après 3h11 d'un combat où il a puisé au plus profond de ses ressources physiques et mentales, Djokovic s'est imposé 6-3, 6-7 (5/7), 7-6 (7/2).

"Je ne me sentais pas très bien physiquement, mais je me suis battu, a reconnu le Serbe. Je suis vraiment fier d'avoir trouvé le peu d'énergie qu'il me restait."

Cette débauche d'énergie est d'autant plus étonnante qu'il était assuré de terminer premier de son groupe avant même de jouer le match, grâce à ses deux victoires contre Stefanos Tsitsipas (3e mondial) et Andrey Rublev (7e).

- Qui pour Ruud ? -

Ces derniers s'affrontent à partir de 21h00 (GMT+1) pour décrocher la deuxième place du groupe qualificative pour les demies. Le vainqueur jouera samedi contre Casper Ruud (4e) pour une place en finale.

Et plus étrange encore, Djokovic savait avant de débuter son match contre Medvedev (5e) qu'il jouerait sa demi-finale le lendemain contre Taylor Fritz (9e) qui s'est qualifié jeudi et a eu une journée de repos...

"Je ne sais pas si j'aurais pu abandonner et jouer demain. Je n'y ai même pas pensé. Je voulais vraiment gagner", a expliqué l'ex-N.1 mondial.

Invaincu en trois matchs de poules, Djokovic, actuellement classé au 8e rang de l'ATP après une saison tronquée par son refus du vaccin anti-Covid, est le seul joueur à pouvoir encore remporter le tournoi en ayant fait le plein de victoires. Il empocherait ainsi le gain record sur le circuit ATP de 4.740.300 dollars, en jeu cette année à Turin.

Surtout, il vise un sixième titre dans le tournoi des Maîtres pour égaler le record de Roger Federer et un second gros titre cette année, après Wimbledon, pour montrer à la génération émergente qu'à 35 ans il est toujours redoutable.

- Au bord du malaise -

Vendredi, Medvedev a pu le constater: dans la première manche, Djokovic a sauvé la seule balle de break concédée sur sa mise en jeu et réussi le seul break de la manche pour mener 5-3, servir pour le gain du set et conclure sans trembler.

Le Serbe a eu beaucoup plus chaud dans la deuxième manche où il a sauvé trois balles de set à 4-5, de façon magistrale: un enchaînement service-volée imparable, un ace et un coup droit croisé gagnant au terme d'un long échange tendu.

Les deux hommes en sont arrivés au jeu décisif où Medvedev a bouclé la manche, sur sa quatrième balle de set au total et alors que son adversaire semblait exténué.

Au changement de côté, Djokovic a même paru au bord du malaise, la main droite tremblante, la tête d'abord enfouie dans sa serviette, puis il a enlevé sa chemisette et s'est versé une bouteille d'eau sur le crâne.

"C'était juste la fatigue liée à une bataille exténuante. Il n'y a pas de maladie, il n'y avait pas une zone particulière du corps de touchée. C'était juste un épuisement généralisé à cause des longs échanges et de la longueur du match", a-t-il commenté en refusant "d'entrer dans les détails" afin que ça n'arrive pas aux oreilles de ses adversaires.

Il a ensuite tenu jusqu'à 4-4, mais n'a su convertir aucune des sept balles de jeu sur son service et permis à Medvedev de faire le break et de servir pour le match.

Contre toute attente, le Russe n'a su conclure et c'est le Serbe qui a rapidement remporté le jeu pour recoller à 5-5 et conclure au tie break.

M.Ouellet--BTB