Berliner TageBlatt - La Bourse de Paris grignote encore du terrain

Börse
MDAX 0.98% 29075.86
Euro STOXX 50 0.1% 4178.01
EUR/USD -0.23% 1.0867 $
TecDAX -0.01% 3203.45
Goldpreis -0.09% 1943.9 $
DAX 0.11% 15150.03
SDAX 0.52% 13303.15
La Bourse de Paris grignote encore du terrain
La Bourse de Paris grignote encore du terrain / Foto: © AFP

La Bourse de Paris grignote encore du terrain

La Bourse de Paris a continué de progresser mercredi, bien qu'au faible rythme de 0,09%, les indicateurs économiques américains laissant voir un ralentissement de l'inflation mais aussi de l'activité économique.

Textgröße:

L'indice vedette CAC 40 a pris 6,23 points à 7.083,39 points, après avoir dépassé les 7.100 points en journée. C'est sa sixième séance de hausse consécutive. Il avait gagné 0,48% mardi.

A l'équilibre durant la première partie de la séance, la cote parisienne a retrouvé le vert après deux indicateurs économiques aux Etats-Unis: les prix à la production en décembre ont ralenti plus qu'attendu sur un an, et les ventes au détail ont également baissé davantage que prévu.

Mais le retournement des marchés américains après une ouverture en hausse a coupé l'élan des investisseurs parisiens.

"Les indicateurs montrent une décélération de la demande aux Etats-Unis, ainsi qu'une désinflation", souligne Sophie Chauvellier, gérante chez Dorval AM.

"On reste dans cette fenêtre où l'activité décélère suffisamment, sans pour autant s'écraser", matérialisant l'espoir d'un atterrissage en douceur de l'économie, continue-t-elle.

Les investisseurs sont convaincus que la Réserve fédérale américaine ne va augmenter que modérément ses taux directeurs lors de sa prochaine réunion, de 0,25 point de pourcentage.

Autre conséquence favorable, les taux obligataires ont continué de baisser.

Pour la France, le coût de l'emprunt à 10 ans s'est établi à 2,44% mercredi, contre 3,09% le 30 décembre 2022.

Depuis le 1er janvier, le CAC 40 a gagné près de 9,5%, finissant en hausse onze fois en treize séances. "C'est très rapide, et le marché se met sur +acheter+", entre la réouverture économique de la Chine et la baisse des tensions énergétiques, rappelle Mme Chauvellier.

"Mais si les chiffres d'activité économique se détériorent trop, l'aversion au risque pourrait revenir", explique-t-elle.

La tech décolle

Capgemini a pris 2,95% à 176,35 euros.

STMicroelectronics a avancé de 2,03% à 39,51 euros, avec une tendance positive sur le secteur des semi-conducteurs après le relèvement des prévisions de chiffre d'affaires du néerlandais ASMI.

L'entreprise reprend à Renault, en baisse mercredi, la première place des progressions sur le CAC 40 en 2023 (+19,75%).

Air France-KLM pas intéressée par ITA Airways

Air France-KLM a annoncé mercredi qu'elle ne déposerait pas d'offre pour une partie du capital de la compagnie aérienne italienne ITA Airways, au contraire de son concurrent allemand Lufthansa. L'action de l'entreprise a pris 1,29% à 1,58 euro (+28% en 2023), à l'unisson du secteur européen.

Fnac Darty en vrac

L'action du distributeur Fnac Darty a dégringolé de 6,78% à 34,08 euros après que le groupe a revu à la baisse ses attentes en matière de trésorerie, son principal objectif financier, en évoquant une fin d'année 2022 difficile à cause de la baisse de pouvoir d'achat des ménages, avec un "recul des ventes" sur la période cruciale de décembre.

Du mieux chez Pierre & Vacances

L'action Pierre et Vacances a grimpé de 6,69% à 1,34 euro. Le numéro un européen des résidences de loisirs publié un chiffre d'affaires en amélioration sur un an et conforme à ses objectifs, au premier trimestre de son exercice décalé 2022/23.

K.Brown--BTB