Berliner TageBlatt - La Bourse de Paris maintient son élan après la Fed

Börse
Euro STOXX 50 -0.03% 3919.85
MDAX 0.37% 25358.04
Goldpreis -0.06% 1796.9 $
DAX -0.11% 14244.87
SDAX 0.44% 12260.24
TecDAX -0.12% 3024.43
EUR/USD 0.07% 1.0521 $
La Bourse de Paris maintient son élan après la Fed
La Bourse de Paris maintient son élan après la Fed / Foto: © AFP

La Bourse de Paris maintient son élan après la Fed

La Bourse de Paris évoluait en hausse de 0,40% dans les premiers échanges jeudi après la réunion de la Réserve fédérale américaine, dont la décision d'augmenter ses taux directeurs était attendue, son attention étant toujours fixée par ailleurs sur l'Ukraine.

Textgröße:

L'indice vedette CAC 40 progressait de 26,49 points à 6.615,13 points vers 09H35. La veille, il avait bondi de 3,68%.

La Fed a relevé mercredi ses taux directeurs de 0,25 point, une première depuis 2018, pour les mener dans la fourchette entre 0,25 et 0,50%.

Ce mouvement est "le coup d'envoi" d'une série de hausses des taux d'intérêt "qui devrait être la plus agressive depuis le milieu des années 2000", avec six autres hausses envisagées pour lutter contre l'inflation et un marché du travail en surchauffe, souligne Christopher Dembik, responsable de la recherche macroéconomique chez Saxo Bank.

Toutefois, Jerome Powell a "assuré aux Américains que la lutte contre l'inflation ne ferait pas basculer l'économie américaine dans la récession", retient-il également.

La place parisienne est aussi portée par "les espoirs qu'il puisse y avoir un accord entre Kiev et Moscou", rapporte John Plassard, spécialiste de l'investissement chez Mirabaud.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait estimé mercredi, qu'il y avait "des formules très concrètes qui je pense sont proches d'un accord", tout en relevant que les pourparlers n'étaient "pas faciles".

Le président américain Joe Biden a qualifié mercredi le président russe Vladimir Poutine de "criminel de guerre" et a confirmé l'envoi de 800 millions de dollars d'aide militaire supplémentaire à l'Ukraine.

Veolia record avant même d'absorber Suez

Veolia a engrangé en 2021 des résultats record, avant même la spectaculaire absorption de son rival Suez. Le groupe vise une "croissance solide" pour 2022, malgré les incertitudes liées à la guerre en Ukraine. Il progressait de 2,12% à 29,83 euros, la plus forte hausse du CAC 40.

ADP prêts à redécoller

Les aéroports de la région parisienne ont retrouvé en février 62,3% des passagers du même mois en 2019, en bonne voie pour concrétiser les objectifs annuels de leur gestionnaire qui ne prévoit pas pour l'instant de conséquences du conflit en Ukraine sur ses hypothèses. Le titre Aéroports de Paris montait de 2,42% à 126,80 euros.

L'automobile cale encore en février

Le début de l'année 2022 continue d'être catastrophique pour les ventes de voitures neuves en Europe, les constructeurs étant toujours fortement perturbés par des problèmes d'approvisionnement, selon des chiffres qu'ils ont publié jeudi.

Renault perdait 1,53% à 24,29 euros, et les équipementiers Faurecia (-1,45% à 25,86 euros) ou Plastic Omnium (-0,30% à 16,83 euros) souffraient aussi. Stellantis grappillait 0,05% à 15,07 euros.

L.Janezki--BTB