Berliner TageBlatt - Manquant sa première grande sortie publique en plusieurs mois, Elizabeth II delivre un message d'unité

Börse
Goldpreis 0.24% 1786.6 $
EUR/USD -0.02% 1.0467 $
Euro STOXX 50 -0.44% 3939.19
MDAX -1.07% 25627.99
DAX -0.73% 14343.19
SDAX -1.66% 12325.5
TecDAX -2.07% 3048.21
Manquant sa première grande sortie publique en plusieurs mois, Elizabeth II delivre un message d'unité
Manquant sa première grande sortie publique en plusieurs mois, Elizabeth II delivre un message d'unité / Foto: © AFP

Manquant sa première grande sortie publique en plusieurs mois, Elizabeth II delivre un message d'unité

La reine Elizabeth II a adressé lundi un message d'unité aux pays du Commonwealth, malgré son absence à une cérémonie en l'honneur de cette organisation qui lui est chère, après des mois de santé fragile.

Textgröße:

Cette cérémonie réunissant 1.500 invités à l'abbaye de Westminster à Londres devait marquer la première grande sortie depuis plusieurs mois de la souveraine, qui aura 96 ans en avril et a fêté en février ses 70 ans de règne, inégalés au Royaume-Uni.

Elle y est représentée par le prince héritier Charles, 73 ans.

"Notre famille de nations (...) est un endroit où se rassembler pour poursuivre des objectifs communs et le bien commun", a déclaré Elizabeth II dans un message, renouvelant aussi son engagement à dédier sa vie au service de ses sujets.

"En ces temps difficiles, j'ai l'espoir que vous puissiez tirer force et inspiration de ce que nous partageons, alors que nous travaillons ensemble en vue d'un avenir sain, durable et prospère pour tous."

Après une brève hospitalisation en octobre, la reine avait attrapé le Covid en février, présentant des symptômes légers.

Le palais de Buckingham avait fait savoir vendredi, sans donner de raison, qu'elle n'assisterait pas à la cérémonie du Commonwealth, association de 54 nations, surtout des anciennes colonies britanniques, qu'elle dirige.

Il avait assuré que la reine poursuivrait "des engagements en personne dans la semaine qui vient", mais cette annulation avait relancé les interrogations sur l'état de santé de la souveraine ainsi que sur sa participation, le 29 mars à l'abbaye de Westminster, à une cérémonie à la mémoire du prince Philip, son époux décédé en avril 2021.

Selon des médias britanniques, ce retrait a été décidé en raison d'inquiétudes sur la durée de la cérémonie, et les conditions de son déplacement, alors que la reine réside désormais au château de Windsor, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Londres.

Elle a été vue se déplaçant avec une canne ces derniers mois et le palais avait expliqué son absence à une cérémonie, en novembre, par un mal de dos.

Samedi, le tabloïd The Sun affirmait qu'elle n'avait pu promener ses chiens depuis six mois. D'après le Daily Mail, elle a exclu d'utiliser une chaise roulante.

Charles, qui prendra la tête du Commonwealth quand il deviendra roi, et sa femme Camilla représenteront la reine en juin lors du sommet de l'organisation prévu en juin à Kigali (Rwanda), après deux reports en raison de la pandémie.

La reine avait déjà renoncé à participer à la cérémonie du Commonwealth en 2013, en convalescence d'une gastroentérite, ainsi qu'en 1993 à cause d'une grippe.

P.Anderson--BTB