Berliner Tageblatt - En Chine, l'incendie d'un bâtiment résidentiel fait au moins 15 morts

Euronext
AEX -0.04% 883.45
BEL20 0.34% 3850.04
PX1 -0.16% 8010.83
ISEQ -0.92% 9891.51
OSEBX 1.54% 1376.17 kr
PSI20 0.65% 6337.43
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK -0.55% 2105.48
N150 0.01% 3360.4
En Chine, l'incendie d'un bâtiment résidentiel fait au moins 15 morts
En Chine, l'incendie d'un bâtiment résidentiel fait au moins 15 morts / Photo: © AFP

En Chine, l'incendie d'un bâtiment résidentiel fait au moins 15 morts

D'immenses flammes au milieu de la nuit: un incendie vendredi dans un bâtiment résidentiel a fait au moins 15 morts et 44 blessés dans l'est de la Chine, selon un bilan provisoire annoncé samedi par les autorités de la ville de Nankin.

Taille du texte:

Les causes du sinistre font l'objet d'une enquête mais les premiers éléments indiquent que le feu a pris à l'endroit où se trouvaient des deux-roues électriques, ont précisé les autorités locales lors d'une conférence aux premières heures samedi.

Nankin, qui fut capitale impériale, est située à environ 260 kilomètres au nord-ouest de Shanghai.

Le maire de la ville, Chen Zhichang, a présenté ses condoléances et ses excuses aux familles des victimes.

"Nous sommes profondément attristés et coupables" de cette tragédie, a déclaré M. Chen, avant de s'incliner en guise de pardon devant des journalistes.

Sur les 44 personnes hospitalisées, deux se trouvent dans un état grave, d'après les autorités.

L'incendie, qui a pris vendredi à 04H39 du matin (20H39 GMT jeudi), a vraisemblablement surpris les habitants dans leur sommeil.

D'après les secours, 25 camions de pompiers ont été mobilisés pour venir à bout de l'incendie.

- Emotion en ligne -

Des images diffusées sur les réseaux sociaux chinois montrent le haut d'un gratte-ciel en feu en pleine nuit et une immense fumée noire s'en dégager.

D'autres images montrent de gigantesques flammes consumer plusieurs étages du bâtiment. Les gyrophares de véhicules de secours sont visibles à proximité dans l'obscurité.

Sur des vidéos tournées au petit matin vraisemblablement après l'extinction du feu, de la fumée blanche se dégage d'au moins cinq parties différentes du bâtiment.

La tragédie était samedi matin le sujet le plus lu sur Weibo, un réseau social chinois similaire à Twitter (rebaptisé X).

"Les vélos électriques (...) devraient être interdits dans les résidences", commentait un internaute, en référence à la cause supposée de l'incendie.

Ces deux roues, très populaires sur les routes en Chine, se rechargent avec une simple prise. Leurs batteries sont souvent branchées directement sur l'alimentation électrique des logements.

"C'est très dangereux", pestait un internaute sur Weibo, appelant à "un durcissement" de la réglementation pour l'interdire.

- Tirer les leçons -

Les incendies et autres accidents mortels sont fréquents en Chine en raison d'une application parfois laxiste des normes de sécurité.

En janvier, au moins 39 personnes avaient péri dans l'incendie d'un magasin dans le centre du pays.

Le feu avait pris au sous-sol d'une boutique lorsque des ouvriers avaient "enfreint des règles" lors de travaux, selon les autorités.

Le président chinois Xi Jinping avait alors appelé à tirer les leçons de la catastrophe pour éviter de nouveaux drames.

Cinq jours plus tôt, 13 écoliers avaient perdu la vie dans l'incendie d'un dortoir d'un internat.

En avril 2023, un rare incendie à Pékin dans un hôpital avait fait 29 morts et forcé des patients désespérés à sauter par les fenêtres pour s'échapper.

P.Anderson--BTB