Berliner Tageblatt - Mentions légales

Euronext
AEX -0.3% 854.97
BEL20 0.31% 3707.48
PX1 0.7% 7966.68
ISEQ 1.03% 9660.86
OSEBX -0.22% 1260.8 kr
PSI20 0.69% 6242.11
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.31% 2291.87
N150 0.02% 3268.76

Mentions légales




Mentions légales:
 
"BERLINER TAGEBLATT"
publié par le "GSMedia",
une division média de:
GSB Gold Standard Corporation AG
Unter den Linden 21
D-10117 Berlin (Allemagne)
Téléphone: +49 30 2092 40 45
Télécopieur: +49 30 2092 42 00
Registre du commerce Duesseldorf,
(République fédérale d'Allemagne) HRB 94738
Numéro d'identification fiscale: DE 275405062
Courrier électronique: [email protected]
 
En cas de besoin, adressez un e-mail exclusivement à: [email protected] - Votre e-mail sera transmis à notre centre de données à IronMountain https://www.ironmountain.com/data-centers au département compétent et nous y répondrons selon le domaine concerné.
 
- Le responsable du contenu au sens du § 5 de la loi sur les médias électroniques (TMG, Loi sur les télémédias de la République fédérale d'Allemagne) en relation avec le § 55 alinéa 2 du traité d'État sur la radiodiffusion (Traité d'État sur la radiodiffusion) et le § 10 alinéa 3 du traité d'État sur les médias (MDStV) est le rédacteur en chef (Editor in Chief) - Steven Snyder, (V.i.S.d.P). "GSmedia" un domaine médiatique de la: GSB Gold Standard Corporate AG", en tant qu'éditeur, est en outre responsable, en tant que prestataire de services selon le § 7 alinéa 1 de la loi allemande sur les télémédias (TMG), des contenus mis à disposition pour utilisation sur les pages Internet qu'il exploite, conformément aux dispositions générales.
 
Selon les §§ 8 à 10 de la TMG, nous ne sommes toutefois pas tenus, en tant que prestataire de services, de surveiller les informations externes transmises ou enregistrées ou de rechercher les circonstances qui indiquent une activité illégale. Les obligations de supprimer ou de bloquer l'utilisation d'informations conformément aux lois générales ne sont pas affectées par cette disposition. Une responsabilité à cet égard n'est toutefois possible qu'à partir du moment où une violation concrète de la loi est connue. Dès la prise de connaissance d'une telle violation, nous supprimerons immédiatement les contenus concernés. En cas de litige, le tribunal compétent est celui de Berlin (DE).
   
"BERLINER TAGEBLATT", (également appelé "BTB" dans la suite du texte), ou "GSmedia" une division média de: GSB Gold Standard Corporation AG, en tant qu'éditeur a conclu avec le fournisseur des pages du "BERLINER TAGEBLATT" un contrat ADV (contrat de traitement de commande) juridiquement contraignant, ceci en accord avec le règlement général sur la protection des données de la République fédérale d'Allemagne et de l'Union européenne (EU-DSGVO) du 20 mai 2018, légalement réglementé par le § 11 BDSG (Loi fédérale sur la protection des données de la République fédérale d'Allemagne), le § 3 IV 3 BDSG (Loi allemande sur la protection des données fédérales), l'article 17 de la directive européenne sur la protection des données ainsi que l'article 28 du (RGPD).
 
Le "BERLINER TAGEBLATT" respecte en outre les dispositions de la loi sur l'amélioration de l'application du droit dans les réseaux sociaux (loi sur l'application du droit des réseaux - NetzDG), dont vous pouvez consulter les dispositions ICI si vous êtes intéressé.
 
Dans son travail, le "BERLINER TAGEBLATT" se réfère aux lois sur la presse en vigueur, notamment à la loi sur la presse berlinoise du 15 juin 1965, dont le § 1 stipule "Liberté de la presse" :
(1) La presse est libre. Elle sert l'ordre fondamental libéral et démocratique. En Allemagne, la liberté de la presse est garantie par l'article 5, alinéa 1, phrase 2 de la Loi fondamentale (GG).
(2) La liberté de la presse n'est soumise qu'aux restrictions directement autorisées par la Loi fondamentale et, dans ce cadre, par les lois en vigueur.
(3) Les mesures spéciales de toute nature qui portent atteinte à la liberté de la presse sont interdites.
(4) Les organisations professionnelles de la presse avec affiliation obligatoire et une juridiction professionnelle de la presse dotée d'un pouvoir souverain sont inadmissibles - ainsi qu'au § 3

Mission publique de la presse:
"La presse défend des intérêts légitimes au sens de l'article 193 du code pénal lorsqu'elle se procure et diffuse des informations, prend position, émet des critiques ou participe de toute autre manière à la formation de l'opinion dans des affaires d'intérêt public. Les règlements de la loi sur la presse de Berlin sont valables dans les 16 (seize) Länder du système fédéral de la République fédérale d'Allemagne."

Indications sur d'autres dispositions légales:
Dans les procédures pénales, les journalistes disposent en principe d'un droit particulier de refuser de témoigner (§ 53 alinéa 1 n° 5 du code de procédure pénale - StPO). En outre, il existe également une interdiction de saisie (§ 97 alinéa 5 StPO) pour le matériel recherché par les journalistes eux-mêmes. Cela comprend les documents, les supports de données et autres matériels qui se trouvent sous la garde des rédactions, des maisons d'édition ou d'une imprimerie. L'interdiction de confiscation peut également être limitée, mais la restriction doit être expressément mise en balance avec la liberté de la presse et ordonnée par un juge.
 
Les articles du "BERLINER TAGEBLATT" se fondent sur les lois sur la presse en vigueur en Allemagne fédérale, qui stipulent presque unanimement que "la presse remplit une mission publique, notamment en se procurant et en diffusant des informations, en prenant position, en émettant des critiques ou en participant d'une autre manière à la libre formation de l'opinion individuelle et publique. Dans ce contexte, elle défend en principe des intérêts légitimes au sens de l'article 193 du code pénal.

"Dans ce contexte, les comptes rendus peuvent être critiques, mais sans aucune critique injurieuse. Toute forme d'incitation à la haine ou d'insulte, conformément aux articles 130 et 185 du code pénal, n'est en aucun cas envisagée par le "BERLINER TAGEBLATT" et n'a pas lieu sur les pages du "BERLINER TAGEBLATT"! Le "BERLINER TAGEBLATT" adhère à l'ordre fondamental libéral et démocratique de la République fédérale d'Allemagne et n'a aucunement l'intention de discréditer une minorité, ce qui vaut également pour les éventuelles caricatures exagérées. Les opinions de la population - sont dûment identifiées par le "BERLINER TAGEBLATT".
 
Le "BERLINER TAGEBLATT" soutient le travail de la Commission d'enquête sur la concentration dans le secteur des médias (KEK), qui a été créée en 1997 sur la base des dispositions du troisième traité d'Etat sur la radiodiffusion, et publie dans ce contexte dans ses mentions légales, ses services d'information, de vidéo et d'images.
 
Préambule juridique:
Les exploitants du "BERLINER TAGEBLATT" exigeront de toute personne commettant des violations des droits de la personnalité (entre autres des critiques injurieuses) à l'encontre des rédacteurs du "BERLINER TAGEBLATT" qu'elle s'abstienne et qu'elle obtienne des dommages et intérêts financiers conformément aux articles 823, paragraphe 1 du BGB et 1004 du BGB (Code civil de la République fédérale d'Allemagne).
 
Services d'informations, de vidéos et d'images:
"BERLINER TAGEBLATT" est partenaire des journaux de presse: AFP (Agence France Press), APA (Austria Presse Agentur), REUTERS (Thomson Reuters Corp.), EuroNews, ANSA (Agenzia Nazionale Stampa Associata) Adnkronos, SID, Xinhua, AP (Associated Press), NOTIFIED, Polska Agencja Prasowa, Yonhap News Agency

BTZ
ThomsonReuters OnePass:
Par l'intermédiaire de nos partenaires exclusifs, "BERLINER TAGEBLATT" (BTB) fournit des nouvelles d'entreprises aux places boursières internationales, telles que la Bourse de Francfort (symbole boursier XFRA, Wertpapierbörse (FWB) place boursière électronique Xetra (République fédérale d'Allemagne), la Bourse de New York (NYSE, États-Unis d'Amérique), Tokyo Stock Exchange (Kabushiki kaisha Tōkyō Shōken Torihikijo / Tokyo Stock Exchange, Incorporated, Japon), London Stock Exchange (LSE, indice FTSE 100, Royaume-Uni), SIX Swiss Exchange (Swiss Market Index - SMI, Suisse), Wiener Börse, ATX - Austrian Traded Index, République d'Autriche), (Shanghai Stock Exchange, SSE Shanghai Composite Index, China Securities Index Company, Hong Kong).

Sécurité des serveurs:
Nos serveurs de Boston (USA) et de Kuala Lumpur (Malaisie) sont sécurisés par notre hébergeur ASPECTRA, en Suisse par cryptage AES (longueur de clé de 4096 bits), en mode CBC selon RFC-4880/RFC-3156 - SHA/SHA-1, les données sont également sécurisées chez Iron Mountain Incorporated. Toutes les données des domaines BTZ sont mises en miroir et sauvegardées simultanément afin d'être à nouveau entièrement disponibles à court terme, le cas échéant après une attaque sur les domaines.
 
Code rédactionnel:
- Le "BERLINER TAGEBLATT" (également appelé "BTB" dans la suite de l'article) rend compte, en toute indépendance économique et politique, de tous les thèmes et événements pertinents dans les domaines de la politique, de l'économie, des sciences, du sport, de la culture, des tabloïds, des médias, d'Internet et du divertissement. Les rapports rédactionnels sont également obtenus, entre autres, auprès d'agences de presse. Le "BERLINER TAGEBLATT" s'oriente en outre dans ses reportages sur la pratique judiciaire courante au sein de l'Union européenne et s'engage au plus haut point à l'objectivité, à la véracité et à un journalisme de qualité ! La "BERLINER TAGEBLATT" décline toute responsabilité pour les contributions non sollicitées de toute nature ! Les contributions tiennent en outre compte de l'état actuel de la publication et peuvent en partie différer de l'actualité de l'heure dans leur nature et leur forme.
 
Qui sommes-nous?
- La "BERLINER TAGEBLATT" (BTB) est un quotidien libéral et conservateur. La ligne du journal n'est pas définie par un rédacteur en chef, mais par les éditeurs et le propriétaire, comme c'est généralement le cas pour les journaux et les publications. Le "BERLINER TAGEBLATT" traite de sujets politiques, économiques, scientifiques, sportifs, culturels, médiatiques, Internet et de divertissement. Le "BERLINER TAGEBLATT" est publié quotidiennement en ligne.

Le "BERLINER TAGEBLATT" emploie exclusivement des rédacteurs freelance en dehors de l'Union européenne, qui fournissent des articles dans les domaines de la politique, des faits divers, de l'économie, du sport, du divertissement, de la culture, des voyages, des médias, des nouvelles techniques en vidéo, de l'automobile, de la science et d'Internet. Ainsi, depuis décembre 2004, les rédactions du "BERLINER TAGEBLATT" fournissent les contenus d'information des entreprises dans les domaines de la politique, du sport, de l'économie et des médias. Le "BERLINER TAGEBLATT" estime en outre que les objectifs de projets contre l'antisémitisme sont nécessaires.
 
- Le "BERLINER TAGEBLATT" rend compte, en toute indépendance économique et politique, de tous les thèmes et événements pertinents dans les domaines de la politique, de l'économie, des sciences, du sport, de la culture, des tabloïds, des médias, d'Internet et du divertissement. Les rapports rédactionnels sont également obtenus, entre autres, auprès d'agences de presse. Les contextes mondiaux ayant des répercussions directes ou indirectes sur l'Allemagne sont mis en évidence. Les thèmes européens et les questions de droits civiques, de participation citoyenne et de démocratie font partie des analyses, des interviews, des reportages exclusifs et des actualités.
 
Sur tous les sites web du "BERLINER TAGEBLATT", le nouveau règlement général sur la protection des données (RGPD) de l'Union européenne (http://europa.eu/rapid/press-release_IP-18-386_de.htm), qui uniformise les règles de traitement des données personnelles par les entreprises privées et les organismes publics dans toute l'UE, est déjà en vigueur depuis le 25 mai 2018. Le RGPD fait partie de la réforme européenne de la protection des données présentée par la Commission européenne le 25 janvier 2012. Chaque lecteur peut consulter les informations sur le RGPD ici = https://eur-lex.europa.eu/legal-content/DE/TXT/?uri=celex%3A32016R0679
 
Remarque sur la protection des droits d'auteur:
Le contenu et la structure des pages Internet du "BERLINER TAGEBLATT" sont protégés par des droits d'auteur! Toute reproduction d'informations ou de données, en particulier la réimpression, l'enregistrement dans des services en ligne, Internet, une reproduction sur des supports de données tels que CD-ROM, DVD-ROM, l'utilisation de textes, de parties de textes ou d'images, quelle qu'en soit la nature, nécessite l'accord écrit exprès de la "BERLINER TAGEBLATT" ou de ses représentants légaux autorisés. Des extraits de textes peuvent être utilisés dans le cadre du droit de citation - conformément au § 51 UrhG (loi sur le droit d'auteur) - à condition d'indiquer la source sous la forme d'un lien vers l'article original.
 
Remarque concernant l'exactitude et l'exhaustivité:
Nous déclinons toute responsabilité quant à l'exactitude et à l'exhaustivité du contenu de ce site. Les informations contenues dans ce site sont de nature générale et informative et ne constituent pas des conseils. "BERLINER TAGEBLATT", n'est responsable que de ses propres contenus conformément aux lois générales. En outre, "BERLINER TAGEBLATT" ne garantit pas l'actualité, l'exactitude, l'exhaustivité ou la qualité des données et informations mises à disposition. Tous les articles rédactionnels reflètent l'état de la situation au jour de leur publication. Des développements plus récents ne peuvent donc pas être pris en compte dans les articles actuels, à moins que la rédaction concernée n'en soit consciente/connue. L'utilisation se fait aux risques et périls du lecteur, y compris en cas de dommages consécutifs à l'utilisation ou à l'indisponibilité du service.
 
Toute reproduction, publication ou enregistrement dans des banques de données ainsi que toute forme d'utilisation commerciale ou de transmission à des tiers sont interdits. La "BERLINER TAGEBLATT" se réserve expressément le droit de modifier, de compléter ou de supprimer des parties de pages ou l'ensemble de l'offre - sans préavis particulier - ou d'en suspendre temporairement ou définitivement la publication. Dans son jugement du 30 mars 2006, la Cour fédérale de justice a décidé (AZ : I ZR 24/03) que les clauses de non-responsabilité/indications figurant sur les sites Internet devaient en principe être respectées tant qu'elles étaient sérieuses et bien visibles pour l'utilisateur. En tant que prestataire de services, nous sommes responsables, conformément à l'article 7, paragraphe 1, de la loi allemande sur les médias électroniques (TMG), de nos propres contenus sur ces pages selon les lois générales.
 
Selon les §§ 8 à 10 de la TMG, le "BERLINER TAGEBLATT" ou GSmedia - a Media Division of GSB Gold Standard Corporate AG n'est pas tenu, en tant que prestataire de services, de surveiller les informations externes transmises ou enregistrées ou de rechercher les circonstances qui indiquent une activité illégale. Une responsabilité à cet égard n'est possible qu'à partir du moment où une violation concrète de la loi est connue. Dès que nous aurons connaissance d'une telle violation, nous supprimerons immédiatement les contenus concernés. Les traductions que nous proposons par le biais d'un lien Internet correspondent au standard technique, nous ne garantissons pas l'exactitude de chaque traduction.
 
En ce qui concerne le streaming vidéo, les pages du "BERLINER TAGEBLATT" fonctionnent selon le principe de la directive 2001/29/CE, art. 3, paragraphe 1, et de la décision juridique actuellement en vigueur de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE), ici en référence à la décision du 21.10.2014 - C-348/13. http://curia.europa.eu/juris/document/document.jsf?text=&docid=159023&pageIndex=0&doclang=DE&mode=req&dir=&occ=first&part=1
 
Information sur les marques et publication:
Les marques "BERLINER TAGEBLATT" ont été données par contrat et pour une durée limitée (01.01.2023-30.12.2023) par le propriétaire des marques à GSmedia - a Media Division of GSB Gold Standard Corporate AG - pour une exploitation médiatique (Publishing). Ce règlement peut être modifié à tout moment par le propriétaire de la marque, sans indication de motifs.
 
Technique utilisée:
Contact technique: United Web chez IrionMountain-Center - (Iron Mountain Incorporated) Bancs de serveurs du System z9 type 2094-S54 - Pare-feux : Citrix Firewalls - Technique : Silicon Graphics - Sécurité des serveurs IBM - Systèmes d'exploitation : Solaris 10,64-Bit (Sun Java Enterprise Solaris10), sécurisé au moyen de "Common Criteria" de niveau EAL5 (Evaluation Assurance Level 5) - Routage BGP4 et connexion à un centre de calcul de 12,5 GBit situé à Boston (Etats-Unis d'Amérique, dans l'Iron Mountain), ainsi qu'à (différents fournisseurs de dorsale Internet (Carrier) - sécurisé au moyen de "Common Criteria" de niveau EAL5 (Evaluation Assurance Level 5) - sécurisation des protocoles en cas de "hack value" et de "playful cleverness" - sog. black hats / script kiddies.
 
1) Contenu de l'offre en ligne
La "BERLINER TAGEBLATT" (BTB) ou sa société représentative et ses auteurs n'assument aucune garantie quant à l'actualité, l'exactitude, l'exhaustivité ou la qualité des informations mises à disposition. Toute prétention en responsabilité contre l'auteur se rapportant à des dommages matériels ou immatériels causés par l'utilisation ou la non-utilisation des informations présentées ou par l'utilisation d'informations erronées ou incomplètes est fondamentalement exclue, dans la mesure où il n'est pas prouvé que l'auteur a commis une faute intentionnelle ou une négligence grave. Toutes les offres sont sans engagement et non contractuelles. L'auteur se réserve expressément le droit de modifier, de compléter ou de supprimer des parties de pages ou l'ensemble de l'offre sans avis préalable, ou d'en suspendre temporairement ou définitivement la publication.
 
2) Aperçu de l'index "BERLINER TAGEBLATT" (BTB)
58% sont des hommes (indice structurel 121)
42% sont des femmes (indice structurel 122)
78% sont âgés de 14 à 49 ans (143)
49% ont un niveau d'éducation élevé* (240)
44% travaillent dans des professions qualifiées et de direction** (197)
35% ont un revenu personnel net de 2.000 € et plus (183)
*au moins baccalauréat, baccalauréat professionnel / **indépendants, professions libérales, cadres moyens et supérieurs, hauts et hauts fonctionnaires
Date d'évaluation: 01 Janvier 2024
 
Efficacité juridique de cette clause de non-responsabilité
La présente exclusion de responsabilité doit être considérée comme faisant partie intégrante de l'offre Internet à partir de laquelle il a été renvoyé à cette page. Si des parties ou certaines formulations de ce texte ne devaient pas, plus ou pas entièrement correspondre à la situation juridique en vigueur, les autres parties du document n'en seraient pas affectées dans leur contenu et leur validité.
 
Vos demandes par e-mail
En cas de questions, de demandes ou de suggestions, vous pouvez joindre notre média, ou les rédacteurs actifs dans le monde entier, par courrier électronique. Pour cela, vous pouvez nous écrire un e-mail à: [email protected] - Merci beaucoup.
 
Remarque sur les liens externes:
Conformément au § 5 alinéa 1 TDG, "BERLINER TAGEBLATT" n'est responsable que de ses propres contenus. Pour les liens vers des contenus de tiers, "BERLINER TAGEBLATT" n'est responsable, conformément au § 5 alinéa 2 TDG, que si "BERLINER TAGEBLATT" a une connaissance positive d'un contenu illégal ou répréhensible et s'il est techniquement possible et raisonnable d'en empêcher l'utilisation. La "BERLINER TAGEBLATT" n'est pas non plus tenue de vérifier périodiquement le contenu des offres de tiers quant à leur caractère illégal ou répréhensible. Dès que nous avons connaissance d'un contenu éventuellement illégal sur les pages web de tiers, le lien/la contribution correspondant(e) est supprimé(e) de notre site.
En outre, nous tenons à souligner ici expressément que nous n'avons aucune influence sur la conception et le contenu des pages liées. - Par son jugement du 12 mai 1998 - 312 O 85/98 - "Responsabilité pour les liens", le tribunal de grande instance (LG) de Hambourg a décidé que l'on pouvait, le cas échéant, être tenu responsable du contenu des pages/pages reliées par des liens. Selon le tribunal de grande instance de Hambourg, cela peut être évité en se distançant expressément de ces contenus. La même chose est déclarée ici.
 
Responsabilité des forums:
En 2005, le jugement du forum Heise (réf. 324 O 721/05) a suscité une grande attention. Sur le forum Internet de la maison d'édition, un appel avait été lancé pour paralyser un autre site Internet par une attaque DoS. La maison d'édition a supprimé cet appel dès qu'elle en a eu connaissance, mais a refusé de faire une déclaration d'abstention. Le tribunal de grande instance de Hambourg et la cour d'appel de Hambourg ont tous deux approuvé ce droit d'abstention. L'opinion juridique du tribunal régional supérieur de Hambourg est considérée comme dépassée par l'arrêt de la Cour fédérale de justice de mars 2007 - https://dejure.org/dienste/vernetzung/rechtsprechung?Gericht=BGH&Datum=27.03.2007&Aktenzeichen=VI%20ZR%20101/06.
 
Comme il s'agissait dans le cas concret d'une procédure d'injonction, l'instance de la Cour d'appel a toutefois mis fin à la voie de droit et le jugement de la Cour d'appel de Hambourg est toujours en vigueur. La maison d'édition Heise n'a pas engagé d'action au fond dans cette affaire. Cela signifie que l'exploitant du forum est entièrement responsable ! Jugement : http://hudoc.echr.coe.int/webservices/content/pdf/003-5110487-6300958
 
© 2024 - "BERLINER TAGEBLATT" - Tous droits réservés !
Mise à jour: 01 Janvier 2024