Berliner Tageblatt - Doyenne du cinéma français, l'actrice Micheline Presle est décédée à 101 ans

Euronext
AEX 0.75% 881.38
BEL20 0.5% 3910.03
PX1 0.16% 8118.67
ISEQ -0.28% 10038.09
OSEBX 0.84% 1350.99 kr
PSI20 -0.48% 6561.13
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 2.98% 2093.61
N150 0.15% 3374.95
Doyenne du cinéma français, l'actrice Micheline Presle est décédée à 101 ans
Doyenne du cinéma français, l'actrice Micheline Presle est décédée à 101 ans / Photo: © AFP/Archives

Doyenne du cinéma français, l'actrice Micheline Presle est décédée à 101 ans

Le cinéma français pleure sa doyenne: l'actrice Micheline Presle, qui a tourné plus de 150 films, est décédée mercredi à l'âge de 101 ans, a annoncé son gendre Olivier Bomsel à l'AFP.

Taille du texte:

"Micheline s’est éteinte paisiblement, à la Maison nationale des artistes de Nogent-sur-Marne" dans le Val-de-Marne, a-t-il déclaré, ajoutant que les obsèques se dérouleraient dans l'intimité.

Née à Paris en août 1922, elle aura tourné plus de 150 films, dont quelques-uns à Hollywood, se laissant porter par ses rencontres: de George Pabst à Alain Resnais en passant par Abel Gance, Jacques Demy ou Joseph Losey.

Pendant longtemps une des trois stars préférées des Français avec Danielle Darrieux et Michèle Morgan, elle était aussi une des rares actrices établies qui donnèrent beaucoup à des cinéastes débutants. Dans sa carrière, elle rencontrera Alain Resnais, Abel Gance, Jacques Demy ou Joseph Losey.

Parmi les films qui l'ont rendue célèbre, "Falbalas" (1945) de Jacques Becker, "Boule de suif" (1945) de Christian-Jaque, et surtout "Le Diable au corps" (1947) de Claude Autant-Lara avec Gérard Philippe.

Sa fille Tonie Marshall, seule réalisatrice à avoir jamais reçu un César, pour "Venus Beauté (institut)" (1999), est décédée en mars 2020.

M.Odermatt--BTB