Berliner Tageblatt - Décès d'Anouk Aimée, icône du cinéma français du XXe siècle, à 92 ans

Euronext
AEX -0.49% 940.3
BEL20 -0.74% 4010.06
PX1 -1.19% 7632.6
ISEQ -0.09% 9760.32
OSEBX -0.49% 1427.41 kr
PSI20 -1.43% 6714.78
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.36% 2408.05
N150 -0.6% 3375.06
Décès d'Anouk Aimée, icône du cinéma français du XXe siècle, à 92 ans
Décès d'Anouk Aimée, icône du cinéma français du XXe siècle, à 92 ans / Photo: © AFP/Archives

Décès d'Anouk Aimée, icône du cinéma français du XXe siècle, à 92 ans

L'actrice Anouk Aimée, l'un des visages les plus célèbres du cinéma français du XXe siècle, est décédée mardi, chez elle à Paris, à l'âge de 92 ans, ont annoncé son agent et sa famille.

Taille du texte:

L'actrice de "Un homme et une femme", "Lola" et "La Dolce Vita" est "partie ce matin", a annoncé à l'AFP l'agent Sébastien Perrolat, de l'agence TimeArt.

Manuela Papatakis, la fille d'Anouk Aimée et du réalisateur Nico Papatakis, a également fait part de son décès.

"Avec ma fille, Galaad, et ma petite fille, Mila, nous avons l'immense tristesse de vous annoncer le départ de ma maman Anouk Aimée. J'étais tout auprès d'elle lorsqu'elle s'est éteinte ce matin, chez elle, à Paris", a-t-elle écrit sur son compte Instagram.

Née Françoise Dreyfus le 27 avril 1932 à Paris, Anouk Aimée a accédé à une notoriété internationale en partageant l'écran avec Jean-Louis Trintignant dans le mythique "Un homme et une femme" de Claude Lelouch, Palme d'or en 1966.

Le rôle lui vaudra le Golden Globe de la meilleure actrice et une nomination à l'Oscar.

Anouk Aimée aura tourné avec les plus grands du cinéma franco-italien: Jacques Demy ("Lola"), Federico Fellini ("La Dolce vita" et "Huit et demi"), Marco Bellocchio, Jacques Becker ou André Cayatte, qui la lance en 1949 dans "Les amants de Vérone".

Elle s'était fait plus rare récemment. Mais elle avait fait un retour émouvant en 2019 à Cannes, pour reformer le couple mythique de "Un homme et une femme", dans une suite tournée par Claude Lelouch, "Les Plus belles années d'une vie".

F.Pavlenko--BTB