Berliner Tageblatt - La Bourse de Paris plie face à la BoJ

Euronext
AEX 0.95% 944.91
BEL20 0.29% 4040.06
PX1 1.27% 7724.32
ISEQ -0.04% 9769.03
OSEBX 1.35% 1434.43 kr
PSI20 0.15% 6811.86
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.36% 2408.05
N150 0.54% 3395.27
La Bourse de Paris plie face à la BoJ

La Bourse de Paris plie face à la BoJ

La Bourse de Paris baissait de 0,65% mardi, réagissant négativement à l'annonce surprise d'un changement de politique monétaire de la Banque du Japon (BoJ), qui était restée ultra-accommodante jusqu'ici contrairement aux autres banques centrales.

Taille du texte:

L'indice vedette CAC 40 reculait de 42,29 points à 6.431,19 points. Lundi, il avait rebondi de 0,32% après une semaine tourmentée.

Les analystes n'attendaient aucun changement de la politique monétaire japonaise et ont été surpris par la décision de la BoJ d'ajuster son contrôle étroit des rendements obligataires nippons.

L'institution monétaire a annoncé qu'elle tolérerait désormais une fluctuation des rendements des obligations publiques japonaises à dix ans entre -0,5% et +0,5%. Elle fixait jusque-là un plafond de 0,25%.

"La modification peut paraître mineure, mais il s'agit du premier changement de politique monétaire depuis la mise en place de cet outil, en 2016 !" commente Christian Parisot pour le courtier Aurel BGC.

La Bourse de Tokyo a chuté et le yen a bondi dans le sillage de cette annonce. Sur le marché obligataire, les taux d'intérêt s'emballaient aussi, celui de la dette français à 10 ans valait 2,79% contre 2,72% la veille.

En Europe, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni ou encore en Australie, les banques centrales ont resserré leur politique monétaire pour tenter de ramener l'inflation à un niveau acceptable, ce qui a mis à mal l'économie.

En cette fin d'année les investisseurs s'inquiètent des perspectives de croissance pour 2023.

Michael Hewson, analyste de CMC Markets, doute dans ce contexte de la faisabilité du traditionnel "rallye de Noël", une hausse des marchés actions observée régulièrement autour des congés de fin d'année, lorsque les volumes d'échanges se tarissent.

Fort impact pour Engie

L'action Engie chutait de 6,36% à 13,07 euros, après que l'énergéticien a évalué l'impact sur son résultat opérationnel en 2023 de la nouvelle contribution européenne sur les profits des groupes énergétiques à un montant compris entre 1,2 et 1,5 milliard d'euros.

Elior et Derichebourg se mêlent

Le groupe de restauration collective Elior a annoncé avoir "signé un protocole" avec son actionnaire principal, le groupe de recyclage Derichebourg, pour acquérir son pôle multiservices "DMS", une opération financée via une augmentation de capital qui verra Derichebourg monter à 48,4% d'Elior.

L'action Elior gagnait 8,06% à 3,41 euros tandis que celle de Derichebourg cédait 2,75% à 5,30 euros.

F.Müller--BTB