Berliner Tageblatt - Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia

Euronext
AEX -0.04% 883.45
BEL20 0.34% 3850.04
PX1 -0.16% 8010.83
ISEQ -0.92% 9891.51
OSEBX 1.54% 1376.17 kr
PSI20 0.65% 6337.43
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK -0.55% 2105.48
N150 0.01% 3360.4
Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia
Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia / Photo: © AFP/Archives

Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia

La Bourse de New York, en baisse toute la séance, a finalement terminé en ordre dispersé mercredi réagissant à une Fed déterminée à patienter encore avant une baisse des taux tandis que les investisseurs guettaient les résultats de la mégacapitalisation Nvidia.

Taille du texte:

L'indice Dow Jones a avancé de 0,13% à 38.612,24 points tout comme le S&P 500 à 4.981,80 points tandis que le Nasdaq, à dominante technologique, a cédé 0,32% à 15.580,87 points.

Selon un procès verbal de la réunion monétaire du 31 janvier, les responsables de la Réserve fédérale américaine (Fed) se sont montrés divisés sur le moment opportun pour commencer à abaisser les taux, mais la plupart d'entre eux privilégient une approche prudente, quand certains jugent risqué de démarrer tardivement l'assouplissement monétaire.

La Fed avait laissé ses taux inchangés à leur plus haut niveau depuis plus de vingt ans.

Pour Chris Low, économiste à FHN Financial, les "minutes" sont dans l'ensemble "assez bellicistes" ou favorables au maintien des taux élevés un certain temps.

"Les minutes continuent d'indiquer que la Fed est très prudente et ne veut pas baisser les taux trop tôt", a estimé aussi Peter Cardillo de Spartan Capital.

"De ce point de vue, c'est assez +faucon+", a-t-il commenté usant le vocabulaire des spécialistes monétaires qui décrivent ainsi une politique monétaire stricte.

A cela s'est ajoutée une émission de bons du Trésor à 20 ans pour 16 milliards de dollars qui n'a reçu qu'un faible accueil. "Cela a fait également monter les rendements obligataires, ce qui a été très négatif pour le marché", a commenté pour l'AFP M. Cardillo.

Les taux obligataires à dix ans ont ainsi bondi à 4,32% contre 4,27% la veille.

Enfin, le gros événement de la séance a été l'attente fébrile des résultats trimestriels du fabricant de puces pour l'IA, Nvidia, coqueluche du marché.

Le titre Nvidia a pris plus de 40% depuis le début de l'année et largement 200 % depuis un an pour devenir, en valeur, l'action la plus plus échangée journellement devant Tesla.

Mais mercredi, dans l'attente de ses résultats après la clôture du marché, Nvidia, l'une des "7 magnifiques" -un groupe de mégacapitalisations de la tech où l'on retrouve Apple et Alphabet notamment-, a conclu en chute de 2,85% à 674,72 dollars.

Ailleurs à la cote, le spécialiste de la cybersécurité des réseaux Palo Alto Networks a chuté de 28,44% à 261,97 dollars alors que la compagnie a abaissé ses prévisions de chiffres d'affaires pour l'ensemble de l'exercice en cours.

L'entreprise de taille moyenne SolarEdge Technologies, spécialisée dans les équipements photovoltaïque, a vu son titre dégringoler de 12,18%. Elle a accusé une chute de 65% de ses ventes au dernier trimestre.

Dans le sillage de Palo Alto Networks, plusieurs compagnies de cybersécurité ont décroché, comme Zscaler (-14,10%), SentinelOne (-12,16%) ou CrowdStrike (-9,68%).

La plateforme d'échanges de cryptomonnaies Coinbase a reculé de 6,28% alors que le bitcoin refluait (-1,85% vers 14H45 GMT).

Les titres de Rivian et de Lucid, constructeurs de véhicules électriques, étaient sous pression dans les échanges électroniques après la clôture perdant respectivement -3,15% et -2,70% après des résultats décevants.

Le site artisanal de vente en ligne Etsy perdait 3,85% après la clôture à la suite de résultats moins bons que prévu et malgré des ventes trimestriels meilleures qu'attendues.

La chaîne de pharmacies Walgreens Boots a été sanctionnée (-2,51% à 21,75 dollars) pour avoir perdu sa place au sein du Dow Jones, l'indice des 30 valeurs vedette de la Bourse de New York. Walgreens sera remplacée par Amazon (+0,90%) vendredi.

G.Schulte--BTB