Berliner Tageblatt - Les principaux éléments d'Ariane 6 arrivés en Guyane

Euronext
AEX -0.04% 883.45
BEL20 0.34% 3850.04
PX1 -0.16% 8010.83
ISEQ -0.92% 9891.51
OSEBX 1.54% 1376.17 kr
PSI20 0.65% 6337.43
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK -0.55% 2105.48
N150 0.01% 3360.4
Les principaux éléments d'Ariane 6 arrivés en Guyane
Les principaux éléments d'Ariane 6 arrivés en Guyane / Photo: © AFP

Les principaux éléments d'Ariane 6 arrivés en Guyane

Les principaux éléments du lanceur européen Ariane 6, dont le vol inaugural est prévu cet été, sont arrivés mercredi au port de Pariacabo, à Kourou (Guyane française), à bord du cargo à assistance vélique Canopée.

Taille du texte:

Les étages principal et supérieur de la fusée seront assemblés, dans les prochaines semaines sur la base spatiale de Kourou, pour un tir inaugural prévu entre le 15 juin et le 31 juillet.

"Nous sommes dans un moment où tout converge: le matériel, le travail des équipes. C’est une étape importante pour tous ceux qui travaillent sur le programme Ariane 6 depuis 2014", a déclaré à l’AFP Franck Huiban, directeur des programmes civils d’ArianeGroup.

Le cargo hybride Canopée a quitté Brême (Allemagne) avec l'étage supérieur le 5 février, avant de charger l'étage principal au Havre (Seine-Maritime) et de s'élancer le 12 pour une traversée transatlantique de neuf jours jusqu'en Guyane.

"Les éléments assemblés ont rejoint sur place la coiffe du lanceur qui est arrivée un peu en avance. Tous les éléments sont désormais sur place pour constituer le lanceur sur son pas de tir", a précisé M. Huiban.

Les étages de la fusée seront déchargés jeudi du navire roulier, puis transportés au centre spatial guyanais avant d’être assemblés dans un bâtiment dédié et enfin acheminés sur le pas de tir d’Ariane 6 une fois celui-ci disponible.

"Aujourd’hui, nous sommes en train de démonter le lanceur qui a servi aux essais combinés. Ensuite, des étapes de reconditionnement des éléments du pas de tir auront lieu avant le démarrage de la campagne de lancement", a annoncé M. Huiban. "Nous allons dans un premier temps amener les boosters sur le pas de tir, puis le corps central, les intégrer ensemble et poser au sommet du lanceur la coiffe qui va contenir les satellites de ce premier vol", a-t'il ajouté.

Ces opérations, qui vont durer plusieurs semaines, seront menées en parallèle de la revue générale de qualification du lanceur, déterminante en vue du vol inaugural.

Initialement prévu pour 2020, ce premier vol d'Ariane 6, conçu pour affronter la concurrence du lanceur américain Space X, a été reporté à plusieurs reprises en raison de la pandémie de Covid-19 et de difficultés de mise au point.

En conséquence l'Europe est aujourd'hui privée d'un accès indépendant à l'espace, depuis le vol final du lanceur lourd Ariane 5 en juillet dernier.

H.Seidel--BTB