Berliner Tageblatt - Wall Street ouvre en baisse, consolidation après une nouvelle poussée

Euronext
AEX -0.32% 871.83
BEL20 0.09% 3800.51
PX1 1.14% 8022.84
ISEQ 1.19% 9895.27
OSEBX 0.38% 1348.29 kr
PSI20 0.6% 6261.39
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK -2.1% 2080.62
N150 0.77% 3342.1
Wall Street ouvre en baisse, consolidation après une nouvelle poussée
Wall Street ouvre en baisse, consolidation après une nouvelle poussée / Photo: © AFP

Wall Street ouvre en baisse, consolidation après une nouvelle poussée

La Bourse de New York a ouvert en baisse mercredi, opérant un mouvement de consolidation après une nouvelle cavalcade, en l'absence de développements et indicateurs majeurs.

Taille du texte:

Vers 15H15 GMT, le Dow Jones reculait de 0,39%, l'indice Nasdaq abandonnait 0,49% et l'indice élargi S&P 500 s'effritait de 0,22%.

"Après le feu d'artifice de Nvidia, la semaine dernière", qui a encore publié des résultats mirobolants, "le marché s'est mis en mode consolidation, et il résiste bien", a commenté Karl Haeling, de LBBW.

Mardi, le Nasdaq a frôlé son record historique en clôture. Il reste le seul des trois indices majeurs à ne pas avoir établi de nouveau sommet lors des dernières semaines.

Les quelques valeurs vedettes des derniers jours faisaient l'objet de prises de bénéfices, en premier lieu Nvidia (-1,67%), mais aussi ses concurrents dans les semi-conducteurs AMD (-1,99%) et Micron (-2,26%).

"Le fait que l'on soit un peu dans le rouge ne devrait pas causer d'inquiétude", a estimé, dans une note, Patrick O'Hare, de Briefing.com. "C'est une étape normale pour un marché qui vient de connaître une envolée."

La propension de la place new-yorkaise à rester bien orientée est d'autant plus remarquable qu'elle intervient dans un contexte de tension des taux obligataires, souligne Karl Haeling.

Nettement en dessous de 4% en fin d'année, le rendement des emprunts d'Etat américains à 10 ans flirte désormais avec les 4,30%.

Selon Karl Haeling, le léger repli du début de séance était aussi attribuable à un mouvement mondial d'aversion au risque, en partie liée à des mesures des autorités chinoises pour limiter le trading dit quantitatif (basé sur des algorithmes), accusé d'avoir accentué la volatilité du marché chinois.

Après que le bitcoin a franchi le seuil symbolique des 60.000 dollars l'unité, mercredi, pour la première fois depuis novembre 2021, les valeurs du secteur des cryptomonnaies paradaient.

La plateforme d'échanges de devises numériques Coinbase (+6,05%), ainsi que le "mineur" (créateur de bitcoins) Marathon Digital Holdings (+6,90%) étaient recherchés.

Le laboratoire Novavax plongeait (-27,99%) après avoir enregistré un chiffre d'affaires inférieur aux attentes au dernier trimestre 2023 et des pertes plus élevées que prévu. Les investisseurs ont aussi été déçus par les prévisions pour l'exercice en cours. Le groupe souffre du ralentissement du rythme des vaccinations contre le Covid-19.

Le spécialiste de la viande végétale Beyond Meat décollait (+47,21%) après avoir publié un chiffre d'affaires supérieur aux attentes pour le quatrième trimestre 2023. Le marché saluait également les déclarations du directeur général, Ethan Brown, qui s'est engagé à contrôler les coûts durant l'exercice en cours.

Wall Street saluait les résultats, au-delà de ses attentes, de la plateforme eBay (+7,82%), dans lequel des analystes ont vu un signe de la résilience du commerce électronique.

L'assureur santé UnitedHealth (-5,39%), première pondération du Dow Jones (8,6% de l'indice), poursuivait son repli après que le Wall Street Journal a fait état, mardi, d'une enquête du ministère de la Justice sur de possibles pratiques anticoncurrentielles au sein de l'entreprise de Minnetonka (Minnesota).

L'application de rencontres Bumble était boudée (-10,47%) après avoir publié des résultats inférieurs aux projections des investisseurs et annoncé des prévisions jugées timorées pour le trimestre en cours.

La directrice générale, Lidiane Jones, a révélé que le groupe allait lancer, au deuxième trimestre, une nouvelle version de l'application pour tenter d'augmenter son portefeuille d'abonnés et attirer de jeunes utilisateurs.

J.Bergmann--BTB