Berliner Tageblatt - Attaque au couteau à Lyon: quatre blessés, l'agresseur arrêté

Euronext
AEX -0.64% 918.72
BEL20 -0.92% 3833.37
PX1 -2.66% 7503.27
ISEQ -1.72% 9386.26
OSEBX -0.61% 1391.56 kr
PSI20 -0.42% 6538.23
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK -0.4% 2098.54
N150 -2.29% 3288.5
Attaque au couteau à Lyon: quatre blessés, l'agresseur arrêté
Attaque au couteau à Lyon: quatre blessés, l'agresseur arrêté / Photo: © AFP

Attaque au couteau à Lyon: quatre blessés, l'agresseur arrêté

Un Marocain de 27 ans atteint de troubles psychiatriques et sous le coup d'une OQTF a été interpellé et placé en garde à vue après une attaque au couteau qui a fait quatre blessés dans le métro de Lyon dimanche après-midi.

Taille du texte:

Une enquête a été ouverte pour "tentative d'homicide volontaire", a précisé le procureur de la République Thierry Dran dans un bref communiqué et, à ce stade, "il n'y a pas d'élément" permettant d'accréditer une motivation terroriste, selon une source policière.

Interrogé sur une éventuelle saisine, le Parquet national antiterroriste a indiqué à l'AFP être "en évaluation".

Le mis en cause est "un ressortissant marocain au profil psychiatrique, je pèse mes mots, quand même assez chargé, puisqu'il a fait plusieurs passages dans des établissements psychiatriques", a déclaré la préfète du Rhône Fabienne Buccio au cours d'un point presse.

"Il était sous le coup d'une OQTF assez ancienne", émise par la préfecture de la Vienne en 2022, a-t-elle précisé. Il était "totalement inconnu de tous nos fichiers", a-t-elle ajouté.

Parmi les quatre blessés, "aucun n'a son pronostic vital engagé: deux ont été secourus en urgence absolue, une troisième personne est en urgence relative" et une quatrième "légèrement blessée", a précisé un communiqué de la préfecture. Selon une source policière, la principale victime - qui a les blessures les plus graves - est un mineur guinéen non accompagné de 17 ans.

"Plusieurs témoins, choqués, ont également été pris en charge par une cellule de soutien psychologique", selon la même source.

- Troubles psychiatriques -

 

Deux des blessés ont été touchés à l'abdomen et une troisième au bras, selon une source policière.

La préfecture avait dans un premier temps fait état de trois blessés.

Les faits se sont produits vers 14H40 dans la ligne B du métro qui dessert la gare de la Part-Dieu, au niveau de la place Jean-Jaurès, dans le VIIe arrondissement.

Le suspect, qui avait fait l'objet de plusieurs hospitalisations en raison de ses problèmes psychiatriques, a été placé en garde à vue après son arrestation. Le procureur de Lyon a confié les investigations à la DIPN de Lyon.

Le métro à rouvert après 18H00, a constaté un journaliste de l'AFP.

"La Ville de Lyon condamne cet acte d'une particulière gravité", a déclaré sur X l'adjoint à la mairie responsable de la sécurité, Mohamed Chihi.

L'attaque a suscité une cascade de réactions, notamment sur les comptes d'extrême droite.

"L'individu qui a blessé au couteau trois personnes à Lyon est un Marocain sous OQTF depuis… 2022. Il n'a pas été expulsé" a réagi sur X le président du RN et tête de liste pour les européennes Jordan Bardella. "Toujours les mêmes dysfonctionnements, toujours les mêmes agressions, toujours la même insécurité. La faillite du gouvernement continue".

"Un dimanche après-midi à Lyon. Il fait beau. Votre enfant prend le métro dans un quartier tranquille. Il croise un clandestin marocain sous OQTF et se fait poignarder avec 3 autres passagers. Comme ça. Gratuitement. Voilà notre quotidien au pays de Macron, Moretti et Darmanin…" a publié Marion Maréchal, tête de liste des zemmouristes de Reconquête! pour les élections européennes.

"Stop à ce laxisme coupable!" a écrit le président de LR Eric Ciotti, dénonçant "la France d'aujourd'hui où 1.000 Français sont agressés gratuitement chaque jour."

Dans son communiqué, la préfète Fabienne Buccio a affirmé son "soutien" aux victimes et à leurs proches. Elle a aussi remercié les "effectifs de la direction interdépartementale de la police nationale qui ont interpellé le suspect avec une grande rapidité" tout en saluant l'intervention des pompiers et du SAMU.

F.Müller--BTB