Berliner Tageblatt - Mort du président du groupe italien de construction navale Fincantieri

Euronext
AEX 0.95% 944.91
BEL20 0.29% 4040.06
PX1 1.27% 7724.32
ISEQ -0.04% 9769.03
OSEBX 1.35% 1434.43 kr
PSI20 0.15% 6811.86
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.36% 2408.05
N150 0.54% 3395.27
Mort du président du groupe italien de construction navale Fincantieri
Mort du président du groupe italien de construction navale Fincantieri / Photo: © AFP/Archives

Mort du président du groupe italien de construction navale Fincantieri

Le président du groupe de construction navale italien Fincantieri, Claudio Graziano, qui commanda aussi la force des Nations unies au Liban, est décédé à l'âge de 70 ans, a annoncé lundi son conseil d'administration.

Taille du texte:

Claudio Graziano avait été nommé en mai 2022 à la présidence de Fincantieri, premier constructeur naval européen avec 21.000 employés et un chiffre d'affaires de 7,7 milliards d'euros.

L'action du groupe public a perdu jusqu'à 3% à la Bourse de Milan après l'annonce de sa disparition. Elle cédait autour de 1% à la mi-journée.

Selon les médias italiens, une arme à feu et une lettre ont été retrouvés près de son corps à son domicile romain. Il était veuf depuis peu.

Né en 1953 à Turin (nord), Claudio Graziano entre dans l'armée et se forme chez les chasseurs alpins auxquels il restera fidèle pendant toute sa carrière militaire.

Déployé au Mozambique avec les Casques bleus en 1992, il est attaché militaire à l'ambassade d'Italie à Washington juste après les attentats du 11 Septembre 2001, sert en Afghanistan puis est nommé en 2007 par le secrétaire général des Nations unies commandant de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul).

De 2015 à 2018, il est chef des armées en Italie et à partir de 2017 préside le Comité militaire de l'Union européenne, jusqu'à son arrivée à Fincantieri.

La cheffe du gouvernement Giorgia Meloni a salué dans un communiqué "un serviteur de l'Etat intègre qui tout au long de sa vie a fait honneur à la Nation, aux Forces armées et aux institutions".

Le président italien Sergio Mattarella a, lui, rendu hommage à "un homme d'Etat généreux et loyal, capable de toujours mettre sa compétence et son professionnalisme au service de la République".

M.Ouellet--BTB