Berliner Tageblatt - Les chutes d'Iguazu enregistrent un débit dix fois supérieur à la normale

Euronext
AEX 0.95% 944.91
BEL20 0.29% 4040.06
PX1 1.27% 7724.32
ISEQ -0.04% 9769.03
OSEBX 1.35% 1434.43 kr
PSI20 0.15% 6811.86
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.36% 2408.05
N150 0.54% 3395.27
Les chutes d'Iguazu enregistrent un débit dix fois supérieur à la normale
Les chutes d'Iguazu enregistrent un débit dix fois supérieur à la normale / Photo: © AFP

Les chutes d'Iguazu enregistrent un débit dix fois supérieur à la normale

Les chutes d'Iguazu, à la frontière entre le Brésil et l'Argentine, ont enregistré mercredi un débit d'eau près de dix fois supérieur à la normale, ce qui a conduit à la fermeture de l'une des principales passerelles touristiques du côté brésilien.

Taille du texte:

Le débit a atteint mercredi soir les 14,5 millions de litres d'eau par seconde, à la suite de fortes pluies ayant touché l'Etat du Parana, dans le sud du Brésil, a indiqué à l'AFP Wemerson Augusto, le coordinateur de la communication du parc naturel. Habituellement, le débit est de 1,5 million de litres par secondes, a-t-il précisé.

Ce débit hors norme a contraint à la fermeture préventive de la passerelle touristique qui mène à la Gorge du Diable, un ensemble spectaculaire de cascades qui représentent la principale attraction du site. Cette passerelle était partiellement baignée d'eau mercredi.

Mardi, du fait de l'augmentation du débit du fleuve Iguazu, des passerelles avaient déjà été fermées du côté argentin.

M. Augusto a affirmé que ce phénomène était "atypique" pour un mois d'octobre.

La défense civile du Parana a indiqué mercredi que 24 municipalités avaient été touchées par des "événements graves", avec des inondations qui ont laissé plus de 1.200 personnes sans abri et endommagé près de 400 maisons.

Le débit enregistré mercredi aux chutes d'Iguazu (appelées Iguaçu côté brésilien) est le plus important depuis juin 2014, lorsque coulaient 47 millions de litres d'eau par seconde.

En juin 2022, le débit avait atteint les 10 millions de litres, mais il n'avait pas été nécessaire de limiter les accès au sein du parc.

E.Schubert--BTB