Berliner Tageblatt - Ski alpin: Curtoni s'impose à Saint-Moritz avant le brouillard

Euronext
AEX 0.31% 919.75
BEL20 0.25% 4043.25
PX1 0.08% 7627.75
ISEQ 0.61% 9424.53
OSEBX -0.03% 1452.17 kr
PSI20 0.43% 6889.53
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.08% 2386.94
N150 -0.04% 3396.09
Ski alpin: Curtoni s'impose à Saint-Moritz avant le brouillard
Ski alpin: Curtoni s'impose à Saint-Moritz avant le brouillard / Photo: © AFP

Ski alpin: Curtoni s'impose à Saint-Moritz avant le brouillard

L'Italienne Elena Curtoni a remporté la descente disputée à Saint-Moritz, vendredi en Suisse, lors de la Coupe du monde de ski alpin, avant qu'un épais brouillard ne tombe sur la piste, rendant les conditions météorologiques difficiles.

Taille du texte:

La skieuse de 31 ans devancé sa compatriote et favorite Sofia Goggia de 29 centièmes, et la Suissesse Corinne Suter de 73 centièmes.

À cause des mauvaises conditions météorologiques, le départ de l'épreuve avait été abaissé à celui du super-G, qui aura lieu dimanche. La neige, puis le brouillard, ont perturbé la course, en particulier avant le départ de Goggia, vice-championne olympique.

En s'élançant en deuxième position, Curtoni a donc bénéficié d'une plus grande visibilité que Goggia (dixième à partir).

C'est au milieu du parcours que le brouillard était le plus épais, freinant les intentions des skieuses, dans une discipline où vitesse rime souvent avec risque.

Il s'agit de la troisième victoire de Curtoni en Coupe du monde, après le super-G de Cortina d'Ampezo en début d'année et la descente de Bansko (Bulgarie) en 2020.

"Je suis très contente. J'ai des bons souvenirs ici, je suis montée sur un podium pour la première fois ici il y a quelques années (en 2016, ndlr)", a-t-elle déclaré au micro de la Fédération internationale de ski (FIS) après la course.

Victorieuse des deux premières descentes de l'hiver à Lake Louise, Goggia faisait figure d'immense favorite, surtout après sa démonstration jeudi lors du second entraînement, qu'elle avait survolé avec 1 seconde 10 d'avance sur la seconde plus rapide, la Suissesse Lara Gut-Behrami.

- "Difficile et effrayant" -

Gut-Behrami n'a pris que la huitième place vendredi, loin derrière sa compatriote Corinne Suter. La skieuse de 28 ans confirme son excellente année, durant laquelle elle a été sacrée championne olympique de la discipline, a remporté le super-G de Lake Louise et la descente de Garmisch-Partenkirchen.

"Je ne me suis pas sentie très à l'aise aujourd'hui, a concédé Suter. C'était bosselé et on ne pouvait pas trop voir les bosses, donc ce n'était pas très facile, mais j'ai fait de mon mieux. J'ai hâte qu'on commence tout en haut demain, pour qu'on ait plus de vitesse, je préfère !"

Samedi, la météo devrait être ensoleillée pour la deuxième descente prévue à 10h30 à Saint-Moritz, ce qui pousserait alors les organisateurs à faire débuter la course plus haut, contrairement à vendredi. L'étape de Saint-Moritz s'achèvera dimanche avec le super-G (11h30).

Très attendue également, la vedette américaine Mikaela Shiffrin a pris la sixième place en partant en 22e position, réussissant une très belle descente dans ces conditions.

"Ce n'était pas facile de s'élancer dans cette position. Je suis très contente de la façon dont j'ai skié, du mieux que je pouvais, s'est réjouie Shiffrin. La plupart des filles sont assez déçues parce que c'était difficile et effrayant."

Au classement général de la Coupe du monde, Shiffrin, tenante du gros globe de cristal, est toujours en tête après dix étapes (425 points), devant la Suissesse Wendy Holdener (366) et la Slovaque Petra Vlhova (340), qui ont toutes deux fait l'impasse sur la descente de Saint-Moritz.

Parmi les premières skieuses à s'élancer, la Française Romane Miradoli a mal négocié l'un des virages en haut de la piste et a chuté, perdant un ski. Sa compatriote Laura Gauche a terminé 27e, tandis qu'Anouck Errard et Esther Paslier ont pris la 33e position ex aequo.

L.Dubois--BTB