Berliner Tageblatt - Top 14: le Racing 92 perd mais garde la tête, La Rochelle se rassure

Euronext
AEX 1.36% 858.27
BEL20 0.79% 3706.29
PX1 1.06% 7894.77
ISEQ 0.77% 9587.1
OSEBX 0.57% 1267.08 kr
PSI20 0.3% 6269.37
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.23% 2265.23
N150 1.25% 3280.16
Top 14: le Racing 92 perd mais garde la tête, La Rochelle se rassure
Top 14: le Racing 92 perd mais garde la tête, La Rochelle se rassure / Photo: © AFP

Top 14: le Racing 92 perd mais garde la tête, La Rochelle se rassure

Le Racing 92 est tombé samedi à Clermont avec une équipe remaniée, mais est assuré de conserver les commandes du Top 14 à l'issue de la 9e journée, qui a vu La Rochelle se rassurer (un peu) contre Perpignan avant de remettre son titre en jeu en Champions Cup.

Taille du texte:

. Le Racing reste devant

Le manager anglais du Racing Stuart Lancaster avait décidé de faire tourner son effectif à Clermont après deux victoires convaincantes sur le Stade français et La Rochelle et avant d'entamer la Champions Cup le week-end prochain.

Les doublures habituelles n'ont pas démérité en Auvergne, dans un froid glacial, mais elles n'ont jamais pu totalement combler le retard pris d'entrée à la suite de deux essais rapides de George Moala et Bautista Delguy (23-18).

Le bonus défensif décroché en fin de match permet tout de même au club des Hauts-de-Seine de rester dans le fauteuil de leader. Les Clermontois repartent eux de l'avant après deux revers de rang.

. Toulon, quatre à la suite

Un essai dans les dernières secondes de son capitaine Esteban Abadie a permis au RCT d'arracher le point de bonus offensif face aux Palois (36-13) et d'aligner un quatrième succès consécutif.

Deux essais dans les dix premières minutes de l'ouvreur Enzo Hervé, auteur de 21 points au total, ont placé sur orbite le club varois, qui a annoncé juste avant le coup d'envoi la prolongation jusqu'en 2027 du troisième ligne du XV de France Charles Ollivon.

Le premier essai de la saison d'Emilien Gailleton, meilleur marqueur du dernier exercice, n'a pas suffi à faire revenir la Section paloise, équipe surprise du début de saison.

. La Rochelle en deux temps

Coaching gagnant: en procédant à six changements dès la mi-temps, avec notamment une charnière Kerr-Barlow - Hastoy toute neuve, l'entraîneur rochelais Ronan O'Gara a changé le visage de son équipe, venue à bout de Perpignan avec bonus (35-6) après un premier acte raté (7-6).

Deux autres entrants ont marqué: le talonneur Pierre Bourgarit, d'un plongeon spectaculaire au-dessus d'un ruck, et le pilier Reda Wardi, en force.

Le Stade rochelais, en difficulté depuis le début de la saison, abordera donc l'esprit plus libéré la semaine prochaine le retour de la Champions Cup, dont il est le double tenant du titre.

Il lui faudra nettement élever le curseur face aux Irlandais du Leinster pour une revanche des deux dernières finales continentales remportées par les Maritimes.

. Penaud et l'UBB enchaînent

On n'arrête plus Damian Penaud! Déjà auteur d'un quadruplé le week-end dernier contre l'Usap, l'ailier international a cette fois vu double lors du succès de sa nouvelle équipe de Bordeaux-Bègles sur la neige d'Oyonnax (29-23).

Deux autres Bleus, l'ouvreur Matthieu Jalibert et le jeune ailier Louis Bielle-Biarrey, opportuniste en fin de match, y sont aussi allés de leur essai chez le promu pour offrir aux Girondins leur premier succès à l'extérieur cette saison.

Montpellier, lanterne rouge, s'enfonce un peu plus dans la crise après avoir concédé à Bayonne sa huitième défaite consécutive (34-19), la deuxième depuis l'arrivée aux commandes de Bernard Laporte, sifflé par le public de Jean-Dauger.

La victime du MHR lors de la finale 2022, Castres, se porte beaucoup mieux. Le club tarnais, une nouvelle fois très porté vers l'attaque, s'est imposé avec bonus devant Lyon (29-14) et partage la deuxième place avec Toulon.

La 9e journée se refermera dimanche (21h05) par un grand classique du championnat entre le Stade français et Toulouse.

O.Bulka--BTB