Berliner Tageblatt - NBA: les Sixers se reprennent après trois défaites

Euronext
AEX -0.3% 854.97
BEL20 0.31% 3707.48
PX1 0.7% 7966.68
ISEQ 1.03% 9660.86
OSEBX -0.22% 1260.8 kr
PSI20 0.69% 6242.11
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.31% 2291.87
N150 0.02% 3268.76
NBA: les Sixers se reprennent après trois défaites
NBA: les Sixers se reprennent après trois défaites / Photo: ©

NBA: les Sixers se reprennent après trois défaites

Philadelphie, qui a traversé une zone de turbulences avec trois défaites de rangs et déjà des interrogations sur James Harden, s'est quelque peu rassuré en étrillant Charlotte (144-114), en s'appuyant notamment sur Joel Embiid, samedi en NBA.

Taille du texte:

Le pivot camerounais, engagé dans le sprint final pour la course au trophée de MVP, avec l'actuel propriétaire Nikola Jokic (Denver) et Giannis Antetokounmpo (Milwaukee) qui le fut en 2019 et 2020, a été prépondérant (29 points, 14 rbds, 6 passes).

Dans son sillage et celui de Tobias Harris (23 pts), le collectif des Sixers a fait feu de tout bois derrière l'arc, puisque pas moins de 21 tentatives (sur 43) ont fait mouche, record de franchise égalé.

Dans ce contexte favorable, à domicile, James Harden ne s'est toutefois pas particulièrement distingué, même s'il a été actif et altruiste (12 pts, 13 passes, 8 rbds). Une performance offensive encore en deçà des attentes, de la part du triple meilleur marqueur de la ligue (2018, 2019, 2020), pour les fans et son entraîneur Doc Rivers, qui n'avait pas hésité à critiquer son insuffisance après la défaite contre Detroit jeudi.

Car "The Beard" (le barbu) a été recruté dans les dernières heures du mercato pour constituer une arme offensive de choix, en vue des play-offs, auxquels Philadelphie (4e à l'Est) devrait accéder officiellement dimanche, en cas de victoire sur Cleveland, qui cherche aussi à s'y qualifier, sans passer par les barrages.

Or les Cavs ont de fortes chances de les disputer, car ils occupent actuellement la 7e en position, légèrement distancés par Chicago (5e) et Toronto (6e).

Néanmoins, ils ont fait le job en s'imposant (119-101) au Madison Square Garden, chez des Knicks déjà hors course, grâce notamment à Darius Garland (24 pts, 13 passes).

Côté new-yorkais, Evan Fournier a été dans ses standards (19 pts, 3 passes).

C.Kovalenko--BTB