Berliner Tageblatt - Monte-Carlo: Djokovic et Sinner en demies dans la douleur, Tsitsipas plus aisément

Euronext
AEX -0.03% 913.25
BEL20 0.24% 4004.8
PX1 -0.26% 8167.5
ISEQ -0.16% 10009.22
OSEBX 0.52% 1416.42 kr
PSI20 -0.48% 6887.38
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK -1% 2056
N150 -0.19% 3553.07
Monte-Carlo: Djokovic et Sinner en demies dans la douleur, Tsitsipas plus aisément
Monte-Carlo: Djokovic et Sinner en demies dans la douleur, Tsitsipas plus aisément / Photo: © AFP

Monte-Carlo: Djokovic et Sinner en demies dans la douleur, Tsitsipas plus aisément

Novak Djokovic a souffert physiquement face à Alex De Minaur, Jannik Sinner a été malmené par Holger Rune (7e), mais les N.1 et N.2 mondiaux se sont néanmoins qualifiés pour les demi-finales du Masters 1000 de Monte-Carlo, qu'a rejoint plus facilement Stefanos Tsitsipas aux dépens d'Holger Rune, vendredi en Principauté.

Taille du texte:

Sinner a fini par battre Rune (7e) 6-4, 6-7 (6/8), 6-3 en 2h40 et retrouvera Stefanos Tsitsipas (12e), double vainqueur du tournoi en 2021 et 2022 qui a passé plus facilement le cap des quarts en dominant le Russe Karen Khachanov 6-4, 6-2, en demies.

Djokovic a pioché physiquement, surtout dans le second set, avant d'éliminer De Minaur 7-5, 6-4 en 2h04 et se qualifier pour les demi-finales, qu'il n'avait plus atteintes depuis son titre en 2015 et où il affrontera le Norvégien Casper Ruud (10e), double finaliste à Roland-Garros en 2022 et 2023, ou le Français Ugo Humbert (15e).

Sinner, battu par Rune l'an dernier en demies, a confirmé qu'il était l'homme en forme de ce début d'année 2024 en signant une 25e victoire en 26 matches.

Mais Rune a bien failli enrayer la machine Sinner. Jusque-là exécuteur froid de ses adversaires avec des coups de fusil en coup droit comme en revers pour conclure des séquences bien construites, Sinner a semblé étonnamment en manque de munitions face à Rune.

Après avoir tranquillement remporté le premier set en réussissant le break pour mener 3-2, l'Italien a mené à deux reprises 40-0 sur le service de Rune dans le deuxième set. Mais àchque fois, manquant d'initiative, il a laissé Rune enchaîner cinq points pour conserver son service.

Et à 5-5, Rune a endossé sa cape de mauvais garçon, comme pour y puiser un super pouvoir. Averti pour dépassement de temps au service, il a alors été légèrement malmené par de légers sifflets. Saisissant l'occasion, il a signifié d'un geste aux siffleurs de se taire, ce qui n'a fait qu'accroître les sifflets... et ses gestes de défi.

Au point que l'arbitre lui a donné un nouvel avertissement. Regonflé à bloc après quelques minutes de discussion et l'intervention à sa demande du superviseur, il a repris le jeu et poussé son adversaire jusqu'au tie break.

Sinner y a obtenu deux balles de match à 6/4 mais Rune les a effacées brillamment et a aligné quatre points, poussant l'Italien à un troisième set.

Un troisième set où, à 3-3, le public pro-italien, le sentant légèrement flotter, s'est mis à scander "Jannik" et à bruyamment applaudir chacun de ses points.

Le vainqueur de l'Open d'Australie a alors aligné trois jeux et conclu le match avant de frapper fort la balle dans le ciel, un geste trahissant le soulagement d'un joueur d'habitude si fermé aux émotions.

Il se heurtera pour une place en finale à Tsitsipas, double vainqueur du tournoi en 2021 et 2022, qui s'est plus tranquillement qualifié en battant le Russe Karen Khachanov (17e) 6-4, 6-2 en 1h22.

Le Grec, éliminé en quarts l'an passé, et Khachanov ont eu du mal à conserver leurs mises en jeu en début de partie, avec trois breaks lors des trois premiers jeux.

Le Grec est le premier à avoir conservé son service pour prendre l'avantage 3-1.

A 5-4 pour Tsitsipas, Khachanov a fait venir le physio pour des douleurs à l'intérieur de la cuisse gauche. Il a poursuivi la rencontre sans gêne ostentatoire. Mais le Russe n'a plus jamais inquiété son adversaire.

"J'ai souffert", a reconnu pour sa part le N.1 mondial Novak Djokovic. "Aucun de nous deux n'a joué à un bon niveau et ça a tourné à la bataille physique", a-t-il analysé. Les chiffres en attestent: Djokovic a commis 26 fautes directes pour 13 points gagnants et De Minaur 28 fautes directes pour 19 points gagnants.

A partir du milieu du second set, le Serbe a semblé souffrir physiquement, en particulier de la chaleur. Mais il a tenu le coup.

J.Horn--BTB