Berliner Tageblatt - MotoGP: Vinales intouchable samedi aux Etats-Unis

Euronext
AEX -0.6% 906.8
BEL20 -0.42% 3931.49
PX1 -1.29% 7953.47
ISEQ -0.77% 9916.6
OSEBX -0.71% 1423.64 kr
PSI20 -1.51% 6805.62
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK -1.05% 2049.49
N150 -1.18% 3481.67
MotoGP: Vinales intouchable samedi aux Etats-Unis
MotoGP: Vinales intouchable samedi aux Etats-Unis / Photo: © GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

MotoGP: Vinales intouchable samedi aux Etats-Unis

Journée parfaite pour Maverick Vinales (Aprilia) à Austin ! L'Espagnol a décroché la pole position puis la victoire lors du sprint du Grand Prix des Etats-Unis, troisième manche sur 21 de la saison de MotoGP, samedi sur le circuit des Amériques.

Taille du texte:

Parti en tête, le Catalan a fait cavalier seul durant toute la course: il a d'abord résisté à son compatriote Marc Marquez (Ducati-Gresini) durant la première partie de la course, avant de s'échapper irrémédiablement pour s'adjuger son deuxième succès en sprint, trois semaines après le premier au Portugal.

"Je suis en train de rêver, mon niveau a été incroyable...un grand bravo à toute mon équipe", a simplement réagi Vinales, intouchable samedi sur le tracé texan, dont il a pulvérisé le record du tour lors des qualifications.

Très en vue au Portugal, où il avait chuté au dernier tour du Grand Prix en raison d'un problème de boîte de vitesses alors qu'il était deuxième, l'Espagnol a confirmé son bon début de saison au guidon de son Aprilia.

Il sera le favori de la course dimanche, où il pourrait devenir le premier pilote de l'ère MotoGP à remporter un Grand Prix avec trois constructeurs différents après ses victoires avec Suzuki et Yamaha.

Marquez, auteur d'un bon départ qui lui a permis de doubler le prodige espagnol Pedro Acosta (GasGas-Tech3), a ensuite défendu chèrement sa position et a réussi à conserver sa deuxième place

"C'était un peu plus dur que ce que j'imaginais. J'étais très fort dans les premiers tours et j'ai commencé à me sentir moins bien. Ensuite, ça allait mieux et j'ai pu réagir. Je vais regarder où je peux être plus rapide pour demain (dimanche)", a expliqué le Catalan.

- Bonne opération pour Martin -

Le vice-champion du monde Jorge Martin (Ducati-Pramac), seulement sixième des qualifications après deux chutes, complète un podium identique à celui du sprint à Portimao fin mars.

"J'ai eu quelques soucis en milieu de course mais finalement le podium c'est déjà pas mal. J'espère faire une meilleure course encore demain (dimanche)", a-t-il déclaré.

L'Espagnol a fait une bonne opération en augmentant son avance en tête du championnat: il compte désormais 24 longueurs d'avance sur l'Italien Enea Bastianini (Ducati), sixième, et 25 sur le Sud-Africain Brad Binder (KTM), en grandes difficultés samedi avec une 17e place lors des qualifications et la 12e lors du sprint.

Le double champion du monde en titre italien Francesco Bagnaia (Ducati) est, lui, relégué à 28 points de Martin après une course décevante samedi. Quatrième sur la grille, il a manqué son départ et a reculé au dixième rang. A la peine durant la majeure partie de la course, il a un peu redressé la barre lors des derniers tours mais n'a pu faire mieux que huitième.

Pedro Acosta (GasGas-Tech3), qui a créé la surprise en prenant la deuxième place des qualifications à la mi-journée, a ensuite terminé au pied du podium. Dépassé au premier virage par Marc Marquez, il a ensuite été à la lutte avec le Catalan avant de se faire doubler par Jorge Martin à la mi-course. Mais le novice a su résister à Aleix Espargaro (Aprilia) pour conserver sa quatrième place.

Les Français ont, eux connu une journée difficile sur le tracé texan. Fabio Quartararo (Yamaha), qui s'était élancé en 16e position, a pris la 15e place, alors que Johann Zarco (Honda-LCR), 19e sur la grille, a chuté au 5e tour.

I.Meyer--BTB