Berliner Tageblatt - Ligue 1: Nice déroule contre un faible Lorient et retrouve le sourire

Euronext
AEX -0.76% 905.31
BEL20 -0.57% 3925.02
PX1 -1.52% 7935.59
ISEQ -0.93% 9901.56
OSEBX -0.45% 1427.33 kr
PSI20 -1.2% 6827.58
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK -1.05% 2049.49
N150 -1.19% 3481.1
Ligue 1: Nice déroule contre un faible Lorient et retrouve le sourire
Ligue 1: Nice déroule contre un faible Lorient et retrouve le sourire / Photo: © AFP

Ligue 1: Nice déroule contre un faible Lorient et retrouve le sourire

Nice a renoué avec la victoire à domicile après sa victoire face à un faible Lorient (3-0), vendredi en ouverture de la 30e journée, et ainsi consolidé sa cinquième place, en attendant de disputer son match en retard, mercredi à Marseille.

Taille du texte:

Nice n'avait plus gagné à l'Allianz Riviera depuis le 27 janvier dernier, face à Metz (1-0). Avec trois buts inscrits par Morgan Sanson (22e), Jérémie Boga (53e) et Evann Guessand (89e), les Azuréens ont retrouvé le sourire et l'ambition, en même temps que des certitudes. De celles qu'ils avaient montrées durant toute la première partie de saison.

Mais entre-temps, ils ont connu une traversée du désert hivernale de quatre matches à domicile. Ces trois défaites et un nul ont coûté très cher aux Aiglons, désormais éloignés du podium et d'une qualification directe à la prochaine Ligue des champions.

Aussi, pour le capitaine Dante et les siens, cette victoire face à une formation de Lorient désormais relégable, sonne comme une véritable rédemption.

Avec 47 points, les Aiglons ont donc consolidé une cinquième place que Lens (6e, 43 points) ne pourra ravir, même en cas de victoire samedi contre Clermont. Mais désormais, ils se déplaceront à Marseille, mercredi prochain, pour disputer leur match décalé de la 29e journée, avec l'idée d'asseoir encore plus une possible qualification européenne.

Pour Lorient, en revanche, les prochaines semaines vont être compliquées. Avant-derniers de L1 à la fin de la rencontre (26 points et -20 de différence de buts), ils recevront Paris, mercredi, dans le match des extrêmes.

- Guessand mieux que Moffi -

Sans compétition depuis le 8 avril dernier et un déplacement à Reims (0-0) pour le compte de la 28e journée, les hommes de Francesco Farioli ont très rapidement montré qu'ils avaient faim.

Faim de pressings, à l'image de Khephren Thuram ou de Jordan Lotomba. Faim de percussion, à l'image de celle de Jérémie Boga qui s'est terminée par une frappe rasant le poteau d'un Yvon Mvogo, assez passif (15e).

Aussi, lorsque Morgan Sanson, de retour de blessure et très fringant, a mixé ces deux actions, Nice a logiquement marqué (1-0, 22e). A l'affût, Sanson a intercepté le ballon sur une mésentente entre Imran Louza et Isaak Touré, puis tout en vitesse l'ancien-Marseillais est allé droit au but pour marquer en force dans la lucarne du but de Mvogo son premier but en Ligue 1 cette saison.

C'est après la pause que les Niçois ont définitivement fait la différence. D'abord, Boga a repris du droit un centre de Mohamed-Ali Cho (2-0, 53e). Et si le gardien Mvogo a tenté de repousser l'inexorable échéance, il a dû s'incliner une nouvelle fois devant une reprise en pivot de Guessand, remplaçant d'un piètre Terem Moffi, et qui en vingt minutes a montré bien plus que son compère nigérian (3-0, 89e).

Sous pression avant la rencontre, Nice peut désormais préparer plus sereinement ses deux prochains déplacements importants à Marseille, mercredi, puis à Strasbourg dimanche.

N.Fournier--BTB