Berliner Tageblatt - Rallye: vainqueur en Croatie, Ogier s'offre un 100e podium mondial

Euronext
AEX 0.1% 915.21
BEL20 -0.15% 3969.92
PX1 -0.09% 8094.97
ISEQ -0.49% 10071.84
OSEBX -0.11% 1423.46 kr
PSI20 -0.35% 6900.34
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.51% 2045.74
N150 0.36% 3509.44
Rallye: vainqueur en Croatie, Ogier s'offre un 100e podium mondial
Rallye: vainqueur en Croatie, Ogier s'offre un 100e podium mondial / Photo: © AFP

Rallye: vainqueur en Croatie, Ogier s'offre un 100e podium mondial

"Qui l'aurait cru il y a quinze ans?" A 40 ans, le Français Sébastien Ogier s'est offert dimanche en Croatie une 59e victoire et un 100e podium en championnat du monde des rallyes.

Taille du texte:

Rapidité et patience sont souvent les clés en rallye, et Sébastien Ogier (Toyota) a une nouvelle fois su allier les deux pour devancer le Britannique de Toyota Elfyn Evans (+9,7 sec) et le Belge de Huyndai Thierry Neuville (+45,8 sec), qui restent respectivement 2e et 1er du championnat après quatre rendez-vous.

C'est la première victoire pour l'octuple champion du monde en 2024 en deux participations après sa deuxième place à Monte-Carlo. Le pilote avait fait l'impasse en Suède et au Kenya.

Véloce tout au long du week-end, Ogier l'était toutefois un peu moins que Neuville et Evans avant d'attaquer la dernière étape dimanche et pointait à 11,6 secondes.

Alors il a fallu être patient. Et c'est lors de la 18e spéciale sur 20 que tout s'est joué. Evans puis Neuville sont partis à la faute. Des sorties de route suffisantes pour perdre le rallye: Ogier avait alors une dizaine de secondes d'avance. Rédhibitoire.

- "Un beau nombre" -

"Très heureux", Ogier a su ne "jamais renoncer" pour "maintenir la pression" sur ses adversaires, a-t-il souligné avant de monter sur son 100e podium mondial: "un beau nombre, c'est sûr, (...) qui aurait pu l'imaginer il y a quinze ans? C'est sympa de voir qu'on est toujours rapide!".

Après son incident, Neuville a passé les deux dernières spéciales sur la défensive, bringuebalant, avec pour seul objectif de rallier la ligne d'arrivée dans une auto amochée. Il s'agissait alors de ramener les 18 points gagnés samedi et valides uniquement s'il finissait le rallye. Opération sauvetage réussie.

Pour Evans, deuxième au championnat à six points de Neuville, le calcul était similaire. Quitte, pour les deux, à laisser filer leur cauchemar de toujours vers un nouveau succès symbolique.

Neuville et Evans visent encore un premier titre à 35 ans. Pour le premier, cinq fois vice-champion, comme pour le second, trois fois dauphin, la voie semble enfin libre en 2024: Ogier et Kalle Rovanpera, le double champion en titre, n'ont qu'un programme partiel.

Premier des outsiders, le Français Adrien Fourmaux (M-Sport Ford) a préservé sa troisième place au général malgré une casse mécanique dimanche dans la décidément maudite 18e spéciale. Il s'est rattrapé en remportant la Power stage et devance toujours Ott Tanak (Hyundai).

Ogier avait déjà gagné en Croatie, en 2021. Trois ans plus tard, il s'est cette fois évité un nouvel accident de la route entre deux spéciales, suivi d'un petit délit de fuite qui lui avait valu un passage au commissariat local et une amende.

C.Kovalenko--BTB