Berliner Tageblatt - Cyclisme: Tadej Pogacar remporte son deuxième Liège-Bastogne-Liège

Euronext
AEX 0.1% 915.21
BEL20 -0.15% 3969.92
PX1 -0.09% 8094.97
ISEQ -0.49% 10071.84
OSEBX -0.11% 1423.46 kr
PSI20 -0.35% 6900.34
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.51% 2045.74
N150 0.36% 3509.44
Cyclisme: Tadej Pogacar remporte son deuxième Liège-Bastogne-Liège
Cyclisme: Tadej Pogacar remporte son deuxième Liège-Bastogne-Liège / Photo: © BELGA/AFP

Cyclisme: Tadej Pogacar remporte son deuxième Liège-Bastogne-Liège

Tadej Pogacar a remporté son deuxième Liège-Bastogne-Liège dimanche après un raid solitaire de 35 km à partir de la Redoute pour devancer avec 1:39 d'avance sur le Français Romain Bardet et 2:02 sur le Néerlandais Mathieu van der Poel.

Taille du texte:

C'est la sixième victoire dans un Monument du Slovène de 25 ans qui revient à hauteur de Van der Poel au palmarès des plus grandes classiques.

Déjà vainqueur en 2021, Pogacar a pris sa revanche dans la Doyenne qu'il avait manquée en 2022 après le décès de la mère de sa compagne, à laquelle il a dédié sa victoire en levant le bras au ciel sur la ligne d'arrivée, et sa lourde chute l'an dernier.

Grand favori au départ, il a, comme prévu, fait la différence dans la terrible côte de la Redoute (1,6 km à 9,4%), au même endroit où le Belge Remco Evenepoel, absent sur blessure cette année, avait forgé ses victoires lors des deux dernières éditions.

Pogacar a ensuite creusé son avantage dans les trente derniers kilomètres, avalant à toute allure la dernière difficulté, la côte de la Roche-aux-Faucons, pour remporter sa septième victoire en dix jours de course cette saison, après son triomphe aux Strade Bianche, déjà après une chevauchée fantastique de 81 km, et sa razzia sur le Tour de Catalogne (4 étapes + le général).

Derrière Pogacar, un groupe de poursuivants s'est dégagé au sommet de la Redoute avec l'Irlandais Ben Healy et trois Français, Romain Bardet, Benoît Cosnefroy et Romain Grégoire.

Bardet, déjà troisième à Liège en 2018, s'est détaché dans les terribles pourcentages de la Roche-aux-Faucons pour ensuite résister seul au retour d'un petit groupe reformé dans les derniers kilomètres.

Van der Poel, vainqueur du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix cette année, n'a pas vraiment pesé sur la course mais s'est accroché pour recoller avec un petit groupe, à une trentaine de secondes derrière Bardet, et le régler au sprint pour monter sur son premier podium à Liège.

Le Néerlandais avait perdu une grande partie de ses illusions à plus de 80 kilomètres de l'arrivée lorsqu'il a été retardé, avec plusieurs autres favoris, dans une chute qui a coupé le peloton en deux dans un rétrécissement à l'approche de la côte de Mont-le-Soie.

Pogacar va désormais se tourner vers la conquête du Tour d'Italie en mai et son objectif de devenir le premier coureur depuis Marco Pantani en 1998 à gagner la même année le Giro et le Tour de France, un exploit qui ajouterait encore à sa légende.

P.Anderson--BTB