Berliner Tageblatt - Coupe de France: Pierre Sage, du monde amateur à la finale

Euronext
AEX 0.04% 926.77
BEL20 -0.39% 3955.07
PX1 -0.66% 7656.31
ISEQ 0.68% 9506.01
OSEBX -0.47% 1410.46 kr
PSI20 -0.45% 6561.29
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 6.85% 2294.51
N150 -0.84% 3349.89
Coupe de France: Pierre Sage, du monde amateur à la finale
Coupe de France: Pierre Sage, du monde amateur à la finale / Photo: © AFP

Coupe de France: Pierre Sage, du monde amateur à la finale

Issu du monde amateur, l'entraîneur de Lyon Pierre Sage, grand artisan de la remontée à la sixième place de Ligue 1, réalisera un nouveau grand coup si son équipe s'empare de la coupe de France aux dépens du Paris Saint-Germain, samedi en finale (21h00).

Taille du texte:

Avec en ligne de mire, un premier titre pour l'Olympique lyonnais depuis 2012, en Coupe de France, déjà.

Son avenir immédiat est déjà tracé : il sera bien encore aux commandes de l'équipe lyonnaise l'été prochain après avoir réussi une entrée fracassante dans le monde des pros.

Et même "pour longtemps" selon son président John Textor, qui a évoqué l'avenir du technicien dès dimanche soir après la victoire sur Strasbourg (2-1) lors de l'ultime journée de Ligue 1.

"Personne n'a pensé à un autre coach", a affirmé l'homme d'affaires américain, séduit par le personnage et qui a été décisif dans sa nomination.

"Il y a quelques semaines, nous avons augmenté son salaire de manière significative, c’était même avant qu’il soit accepté pour passer son diplôme. Il a reçu un message d’amour de moi, de nous", a encore confié Textor.

- Eteindre le feu -

Pour être en règle avec les instances fédérales, Sage, qui n'est pas titulaire du diplôme requis pour entraîner en Ligue 1, doit passer son Brevet d'entraîneur professionnel (BEPF) par validation des acquis de l'expérience (VAE).

"Quand il est arrivé dans une maison qui brûlait, sa première mission était d’éteindre le feu, de sauver quelques meubles, de sortir du bâtiment et d’avancer. Avant même que nous nous soyons vraiment assis, en disant +ok tu seras coach l’année prochaine+, j’avais besoin d’entendre sa vision, son plan", a expliqué John Textor.

Pierre Sage s'est construit à l'école du football régional, dans l'Ain où il a officié en tant que gardien de but au club de Belley de 6 à 24 ans, puis à Oyonnax.

Il a ensuite forgé son expérience d'entraîneur à Bourg-Peronnas, Sedan, Chambéry, Annecy ou encore le Red Star où il était l'adjoint d'Habib Beye jusqu'en juin dernier. Avant de rejoindre l'OL, où il avait déjà été entraîneur des U16 (2019-2021), pour prendre la direction du centre de formation.

Désormais, son action chez les professionnels, en tant qu'entraîneur principal, est plébiscitée à tous les étages décisionnels du club rhodanien.

- Des joueurs conquis par son discours -

"A 100%, il est un meilleur coach maintenant qu'en décembre. Radicalement. Dans tous les domaines, dans l'approche de la préparation des matches, la gestion de l'effectif, la compréhension des timings, la connaissance des adversaires", assure le directeur sportif, David Friio.

Et son discours a aussi d'emblée conquis les joueurs.

"Pierre Sage est dans l'humain. On peut discuter avec lui. Il met tout le monde dans de bonnes conditions. Il n'y a pas de passe-droit, c'est important", confie l'attaquant Saïd Benrahama, recrue du mercato hivernal.

"Ce qu'il lui arrive est incroyable. Il faut avoir du caractère et du cran. On est super heureux pour lui et tout se passe bien. Je ne le connaissais pas mais j'ai accroché directement avec lui après que nous ayons parlé tactiquement sur ce qu'il attendait de moi", poursuit l'international algérien.

"Il a gagné le respect des joueurs par ses mots", souligne de son côté Corentin Tolisso, champion du monde en 2018 et revenu du Bayern Munich à l'Olympique lyonnais, son club formateur, en 2021.

"Je ne le connaissais pas. Quand il a parlé pour la première fois dans le vestiaire, j'ai senti quelqu'un de très serein, qui savait où il voulait aller, utilisant les bons mots. Nous prenions aussi beaucoup de plaisir dans les entraînements qu'il mettait en place", témoigne le milieu de terrain.

"De l'image qu'il renvoyait du club après les matches, on sentait quelqu'un de très posé, cadré. J'ai beaucoup aimé cela. Il a fait ses preuves, fait confiance aux joueurs qu'il avait à disposition, il a fait les bons choix aussi par ses compositions d'équipes ou ses changements payants", poursuit encore Tolisso.

"Maintenir le groupe ensemble, avoir cette cohérence pour que tout le monde soit solidaire sont ses grandes réussites. C'est ce qui est devenu la plus grande force de notre équipe", conclut-il.

Désormais, Pierre Sage est à un match de décrocher un premier titre au plus haut niveau, même si la marche est haute au vu des deux défaites sans appel de l'OL face au PSG cette saison (4-1 deux fois). En revenant à Lyon, il y a onze mois, il ne pouvait imaginer un tel destin.

J.Bergmann--BTB