Berliner Tageblatt - Euro-2024: les Bleus assument, la Belgique au tapis

Euronext
AEX 0.95% 944.91
BEL20 0.29% 4040.06
PX1 1.27% 7724.32
ISEQ -0.04% 9769.03
OSEBX 1.35% 1434.43 kr
PSI20 0.15% 6811.86
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.36% 2408.05
N150 0.54% 3395.27
Euro-2024: les Bleus assument, la Belgique au tapis
Euro-2024: les Bleus assument, la Belgique au tapis / Photo: © AFP

Euro-2024: les Bleus assument, la Belgique au tapis

L'équipe de France, favorite à l'Euro, s'est délestée du contexte politique pesant et de la pression sportive face à l'Autriche (1-0), lundi, un début réussi loin des tracas de la Belgique, surprise 1-0 par la Slovaquie.

Taille du texte:

Les Bleus du capitaine Kylian Mbappé, bousculés toute la semaine par l'actualité hexagonale, ont trouvé de la stabilité et de l'élan sur la pelouse de Düsseldorf.

Le futur attaquant du Real Madrid a forcé le verrou autrichien avec un passement de jambe, un crochet, une accélération et un centre, repoussé dans son propre but par le défenseur Maximilian Wöber (38e, 1-0).

Peu avant la fin de match, l'ancien Parisien a en revanche quitté le terrain le visage en sang, visiblement touché au nez dans un duel aérien avec Kevin Danso.

Les vice-champions du monde, bien aidés par leur gardien Mike Maignan, imitent les autre favoris aux débuts réussis, que ce soit l'Italie, l'Angleterre, l'Allemagne, l'Espagne ou les Pays-Bas.

En attendant le Portugal, opposé mardi (21h00) à la République tchèque, tous les cadors européens ont fait respecter leur rang, à l'exception notable de la Belgique, troisième nation au classement Fifa.

- Mbappé sur tous les fronts -

Les "Diables rouges", menés après sept minutes, ont fait le siège de la Slovaquie, guidée par le Parisien Milan Skriniar, mais ont échoué par malchance ou manque de précision.

Romelu Lukaku a gâché plusieurs occasions et s'est vu invalider deux buts après intervention de l'assistance vidéo. La VAR l'a d'abord signalé hors jeu (56e, 1-1), puis a détecté une main de son passeur Loïs Openda (86e).

L'équipe de France s'est évitée ces tourments en parvenant à fissurer la défense autrichienne, avant la mi-temps, sur un bon coup de Mbappé.

Comme à son habitude, le capitaine de 25 ans a fendu la pression extra-sportive pour guider les siens vers le succès, au lendemain d'une conférence de presse vampirisée par la situation politique en France.

"J'appelle les jeunes à aller voter, on voit que les extrêmes sont aux portes du pouvoir, on a l'opportunité de choisir l'avenir de notre pays", a-t-il dit en défendant les "valeurs de tolérance, mixité et de respect".

Le président de la République Emmanuel Macron a choisi de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire aux élections européennes du Rassemblement national, parti d'extrême-droite dirigé par Marine Le Pen.

Le succès contre l'Autriche permet aux Bleus de recoller aux Pays-Bas, leurs principaux rivaux du groupe D, qu'ils affrontent vendredi à Leipzig. Les Néerlandais ont peiné dimanche à battre la Pologne (2-1), pourtant privée de Robert Lewandovski sur blessure.

- Roumanie irrésistible -

La Belgique de Kevin de Bruyne aurait signé des deux mains pour obtenir un premier succès, même étriqué, mais la VAR l'en a empêchée, entre autres.

"Honnêtement, aujourd'hui, il n'y a pas grand chose où je pourrais dire à mon équipe qu'il aurait fallu faire mieux", a assuré le sélectionneur Domenico Tedesco, chargé de redresser une équipe sortie du Mondial-2022 dès le premier tour.

Après la première journée, ce groupe E est dominé par la Roumanie, irrésistible contre l'Ukraine (3-0) plus tôt dans la journée.

Le capitaine Nicolae Stanciu (29e) a ouvert la voie en inscrivant un des plus beaux buts du tournoi, d'une frappe brossée partie dans la lucarne d'Andryi Lunin, le gardien N.2 du Real Madrid, coupable d'une mauvaise relance.

"Cette génération montre une âme et a du coeur. C'est un grand jour pour la Roumanie et une victoire historique", a souligné le sélectionneur Edward Iordanescu.

La rencontre avait une portée symbolique forte pour l'Ukraine, passée par les barrages pour disputer son premier Euro depuis le déclenchement de la guerre, en février 2022, par la Russie.

Tous les joueurs sont entrés sur la pelouse avec leurs épaules enveloppées dans le drapeau national jaune et bleu, avant l'hymne entonné avec émotion par l'équipe et ses supporters.

G.Schulte--BTB