Berliner Tageblatt - L1: Monaco écoeure l'OL, Saint-Etienne reste en vie

Euronext
AEX 0.01% 917.04
BEL20 0.03% 4034.06
PX1 -0.14% 7611.47
ISEQ 0.73% 9435.37
OSEBX -0.15% 1450.42 kr
PSI20 0.51% 6895.25
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.08% 2386.94
N150 -0.03% 3396.55
L1: Monaco écoeure l'OL, Saint-Etienne reste en vie
L1: Monaco écoeure l'OL, Saint-Etienne reste en vie / Photo: ©

L1: Monaco écoeure l'OL, Saint-Etienne reste en vie

L'AS Monaco a remporté samedi le premier choc de la 23e journée contre Lyon (2-0), se rapprochant du podium et des places européennes au contraire de Montpellier, renversé à Saint-Etienne par des Verts désormais 19es (3-1).

Taille du texte:

Vainqueur d'un match en retard contre Marseille en début de semaine (2-1), l'OL n'a pas confirmé ses bonnes dispositions sur le Rocher, face à un adversaire direct pour la qualification en Coupe d'Europe la saison prochaine.

Malgré les débuts des recrues Romain Faivre et Tanguy Ndombélé, entrés à la mi-temps, l'équipe de Peter Bosz a sombré dès la première période, surprise par un ancien de la maison, le Brésilien Jean Lucas (2e), puis par le capitaine monégasque Wissam Ben Yedder (27e), meilleur buteur du Championnat (14 buts).

Les joueurs de Philippe Clement doublent leurs adversaires du soir au classement et montent au 4e rang, avec 36 points contre 34 aux Lyonnais. Le podium reste loin - Nice, 3e, compte 42 unités et un match en moins -, mais la dynamique est lancée pour l'ASM, qui affronte trois mal classés lors des prochaines journées (Lorient, Bordeaux, Reims).

Pour Lyon, 8e, c'est un coup d'arrêt après 8 matches sans défaite toutes compétitions confondues, et trois victoires de suite en Ligue 1.

- Nordin sonne la révolte verte -

L'OL pourrait même perdre quelques places dimanche, car Lens, Nantes et Lille sont à portée des Lyonnais avant la clôture de la 23e journée. Ce sera plus aisé pour Lens à Lorient (13h00) que pour Nantes, en déplacement à Strasbourg (15h00), et pour Lille, qui reçoit le leader Paris SG en soirée (20h45), à guichets fermés.

Au coeur de cette lutte pour les places européennes, Marseille a largement dominé Angers vendredi (5-2) pour reprendre sa deuxième place tandis que Montpellier a longtemps cru frapper un grand coup et tenir la 4e place, à Saint-Etienne dimanche.

Mais malgré un but d'avance, les Héraultais (7es, 34 pts) ont été submergés par l'orgueil des Stéphanois, victorieux in extremis avec trois buts dans les dix dernières minutes grâce à une entrée en jeu tonitruante d'Arnaud Nordin, buteur et passeur décisif dans une ambiance de folie.

"Les joueurs ont fait preuve d'un bel état d'esprit", a savouré l'entraîneur Pascal Dupraz, heureux de voir l'ASSE s'extirper, au moins provisoirement, de la dernière place du classement (19e).

"Il n'y a pas d'autre recette que l'esprit de groupe pour se maintenir", a souligné le technicien, dont les joueurs ne sont plus qu'à deux points du premier non-relégable, Bordeaux.

F.Müller--BTB