Berliner Tageblatt - Cyclisme: l'Italien Ganna s'attaque au record de l'heure détenu par son propre ingénieur

Euronext
AEX 0.01% 917.04
BEL20 0.03% 4034.06
PX1 -0.14% 7611.47
ISEQ 0.73% 9435.37
OSEBX -0.15% 1450.42 kr
PSI20 0.51% 6895.25
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.08% 2386.94
N150 -0.03% 3396.55
Cyclisme: l'Italien Ganna s'attaque au record de l'heure détenu par son propre ingénieur
Cyclisme: l'Italien Ganna s'attaque au record de l'heure détenu par son propre ingénieur / Photo: © AFP/Archives

Cyclisme: l'Italien Ganna s'attaque au record de l'heure détenu par son propre ingénieur

C'est ce qu'on appelle avoir la pression: Filippo Ganna s'attaque samedi soir en Suisse au mythique record de l'heure détenu actuellement par... l'un de ses ingénieurs. Un échec serait forcément vu comme un désaveu pour le coureur italien qui n'est pas au mieux cette saison.

Taille du texte:

Le 19 août, au cœur de l'été caniculaire, Dan Bigham, ancien pistard devenu ingénieur performance pour Ineos-Grenadier, l'équipe de Ganna, a créé la sensation en parcourant 55,548 kilomètres en une heure sur la piste de Granges, battant le record de Victor Campenaerts qui tenait depuis avril 2019.

Un exploit incroyable pour le Britannique de 31 ans, totalement inconnu en dehors des vélodromes, qui devait au départ uniquement récolter des informations en prévision de la tentative de Ganna...

Autant dire que Ganna a intérêt à ne pas se louper samedi (20h00) sur la même piste et le même vélo, créé sur mesure par Pinarello avec un cadre imprimé en 3D qui utilise le biomimétisme pour accroître ses performances aérodynamiques avec des reliefs inspirés des tubercules présents sur les nageoires des baleines.

Au-delà du bolide, qui doit forcément être performant vu le tour de force de son ingénieur, Ganna avance des arguments solides: champion du monde du contre-la-montre en 2020 et 2021, quadruple champion du monde de la poursuite individuelle et champion olympique de poursuite par équipes, le Piémontais de 26 ans est la référence du chrono de ces dernières années.

Mais cette saison, il a surtout déçu: seulement septième du contre-la-montre des Championnats du monde sur route en Australie, il a aussi été battu aux Championnats d'Europe et sur les deux chronos du Tour de France.

S'il reconnaît partir un peu dans l'inconnu niveau forme, il a passé un test prometteur lundi sur le vélodrome de Montchiari, roulant pendant 35 minutes à environ 56 km/h de moyenne. "Oui mais demain ce sera 60 minutes et ce n'est pas exactement la même chose. Peut-être qu'après 36 minutes j'aurai envie de mourir!", a souligné vendredi le coureur qui s'attend à beaucoup souffrir sur le vélo.

"Demain, je vais devoir faire le plus gros effort de ma vie", a-t-il insisté lors d'une conférence de presse en visio où il a confié son "rêve" de battre l'ancien record de Chris Boardman (56,375 km), effacé des tablettes après un changement de règlement sur le matériel.

En Italie, on l'attend au tournant. D'autant qu'une polémique a éclaté sur la date retenue pour sa tentative.

- "Concomitance inappropriée" -

Initialement prévue pour le mois d'août, Ganna, sorti fatigué du Tour de France, l'avait reportée au 8 octobre, qui coïncide avec le Tour de Lombardie, dernière grande classique de la saison. "Une concomitance inappropriée", a regretté RCS Sport, organisateur de la course lombarde, qui a demandé, en vain, à Ganna de trouver une autre date.

L'appel a été relayé par le grand Francesco Moser, l'homme qui avait fait tomber en 1984 le record de l'heure appartenant depuis douze ans à Eddy Merckx. "Ganna aurait dû attendre jusqu'à la fin des Mondiaux sur piste", la semaine prochaine à Saint-Quentin-en Yvelines, près de Paris.

"Il n'y aurait plus eu de courses et sa tentative aurait eu toute l'attention du monde", a-t-il estimé dans la Gazzetta dello sport.

Mais chez Ineos on répond que le vélodrome n'était pas disponible avant, qu'il y a les Mondiaux sur piste derrière, où Ganna doit s'aligner, et qu'ensuite il sera "trop tard pour un coureur qui a couru toute la saison". Quant à attendre 2023, ce n'était pas une option non plus puisque un changement de règle concernant les guidons aurait signifié de jeter à la poubelle tous les efforts pour développer le vélo qu'utilisera Ganna.

Va pour samedi soir donc. Mais la pression sera maximale. "Il doit battre le record de son ingénieur, sinon ça fera vraiment désordre", insiste Francesco Moser.

L.Janezki--BTB