Berliner Tageblatt - Covid en Chine: hausse continue des cas à Shanghai malgré le confinement

Euronext
AEX -0.88% 848.28
BEL20 -0.44% 3668.88
PX1 0.34% 7795.22
ISEQ 0.1% 9437.5
OSEBX -0.35% 1262.81 kr
PSI20 -0.32% 6226.09
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK -0.84% 2260.11
N150 -0.55% 3229.19
Covid en Chine: hausse continue des cas à Shanghai malgré le confinement
Covid en Chine: hausse continue des cas à Shanghai malgré le confinement / Photo: ©

Covid en Chine: hausse continue des cas à Shanghai malgré le confinement

Shanghai a fait état mardi d'une nouvelle flambée des cas de Covid-19, en dépit du confinement partiel de la capitale économique chinoise qui a provoqué une ruée des habitants vers les supermarchés.

Taille du texte:

La métropole est devenue ces derniers jours l'épicentre d'une nouvelle vague de contaminations, liée au variant Omicron, qui a commencé à s'accélérer début mars et met à rude épreuve la stratégie chinoise du zéro Covid.

Le ministère de la Santé a rapporté mardi 4.477 nouveaux cas positifs à Shanghai, contre 3.500 la veille.

Un nombre très faible à l'échelle mondiale mais élevé pour la Chine, où le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes dépassait rarement la centaine depuis le printemps 2020.

Les autorités justifient ce confinement en deux temps par l'impact économique qu'aurait une mise sous cloche totale de la ville.

L'annonce soudaine de cette mesure dimanche soir a provoqué un afflux des habitants dans les supermarchés de la moitié ouest encore ouverts jusqu'à jeudi.

Etals et rayons vides, de nombreux commerces semblaient avoir été dévalisés.

"Le prix des marchandises augmente et les gens paniquent", a indiqué à l'AFP M. Yang, un retraité qui n'a pas souhaité donner son nom complet.

A plus de 2.000 km de Shanghai, des millions d'habitants sont également confinés dans le nord-est de la Chine.

La province du Jilin, frontalière de la Corée du Nord, est l'une des régions les plus durement touchées par l'épidémie.

Selon les médias locaux, 19 hôpitaux temporaires y ont été construits ces dernières semaines.

T.Bondarenko--BTB