Berliner Tageblatt - Biathlon: après son doublé sprint-poursuite, Jeanmonnot a "envie de plus"

Euronext
AEX -0.3% 854.97
BEL20 0.31% 3707.48
PX1 0.7% 7966.68
ISEQ 1.03% 9660.86
OSEBX -0.22% 1260.8 kr
PSI20 0.69% 6242.11
ENTEC -0.41% 1416.23
BIOTK 0.31% 2291.87
N150 0.02% 3268.76
Biathlon: après son doublé sprint-poursuite, Jeanmonnot a "envie de plus"
Biathlon: après son doublé sprint-poursuite, Jeanmonnot a "envie de plus" / Photo: © TT News Agency/AFP

Biathlon: après son doublé sprint-poursuite, Jeanmonnot a "envie de plus"

"Ca donne envie de plus", a reconnu dimanche Lou Jeanmonnot, qui a signé un doublé sprint-poursuite à Östersund (Suède) pour s'offrir les deux premières victoires individuelles de sa carrière en Coupe du monde de biathlon.

Taille du texte:

Q: Que ressentez-vous après votre doublé sprint-poursuite ?

R: "Je suis très contente, j'ai bien réussi à gérer le stress, et surtout, je ne m'y attendais pas. Quand j'ai vu que je galérais à suivre les autres dans les deuxième, troisième, et quatrième tours, je me suis: +Bon, aujourd'hui (dimanche), on se battra pour un podium, un top 6, mais la gagne, ça va être très compliqué+. C'était très électrique, très rapide, je trouvais que ça sprintait déjà ! Puis les circonstances ont fait que ça a tourné, Franziska (Preuss, battue au sprint) a un peu coincé dans la dernière partie, et tout s'est bien goupillé. Autant je n'avais pas des très, très bonnes jambes, autant j'y ai mis tout ce que j'avais. Le 20/20, si on me demande comment j'ai fait, j'en sais rien, je sais même plus... J'étais tellement concentrée sur le fait que je voulais faire le mieux possible, j'étais comme en dehors de mon corps, à me dire on fait les choses une par une, et avec le froid, pour moi, tout est un peu ralenti."

Q: Racontez-nous le dernier tour jusqu'au sprint...

R: "Je suis assez forte en sprint, je sais que c'est un point fort. Après, il fallait arriver à être dans les skis de Franziska (Preuss) à ce moment-là.... Elle m'a distancée complet dans la première partie. Les montées très raides, ce n'est pas encore trop mon truc. Par contre, les plats montants, c'est là où j'arrive plus à mettre (en place) ma puissance, mes compétences en ski. Et elle a eu du mal à finir en plus. Je suis très contente d'avoir pu la reprendre."

Q: Vous réalisez un début de saison idéal...

R: "On ne peut pas faire beaucoup mieux... C'est très cool. Très satisfaisant. Ca donne envie de plus. Ca veut bien dire que je suis capable de gagner. A partir de là, l'hiver s'annonce intéressant. Pour l'instant, je vais savourer un peu ça, me reposer. Ca va être excitant de faire des courses avec le dossard rouge (de leader de la spécialité, la semaine prochaine à Hochfilzen, en Autriche, ndlr). Il y a un paquet de choses qui vont être bien."

Propos recueillis par Elodie SOINARD.

M.Furrer--BTB